Décidément, la terre battue ne réussit pas à Daniil Medvedev. Si mercredi, le Russe a remporté, non sans mal, la première victoire sur cette surface depuis deux ans, il a cette fois-ci dû s'incliner face à Cristian Garin (6-4, 6-7, 6-1) en 2h29 de jeu lors des huitièmes de finale du Masters 1000 de Madrid.
Il y a deux ans, face à ce même adversaire, l'actuel troisième joueur mondial s'était pourtant largement imposé à Montréal (6-3, 6-3). Un adversaire qui affrontera Matteo Berrettini ou Federico Delbonis vendredi en quarts de finale.

Garin impérial sur son service

Roland-Garros
Medvedev avance sans forcer, Rublev a galéré
IL Y A 17 HEURES
Au lendemain de son duel de plus de 2h face à Alejandro Davidovich Fokina, Daniil Medvedev a été dominé d'entrée ce jeudi par le 25e joueur mondial, qui a atteint les huitièmes de finale à Monte Carlo le mois dernier. Le break réalisé à 3-1 lui a d'ailleurs assuré le gain du premier set. Au cours de la seconde manche, le Russe a serré le jeu et réussi à s'en sortir à l'issue d'un tie-break bien maîtrisé.
Mais le finaliste de l'Open d'Australie a flanché ensuite, concédant à deux reprises sa mise en jeu pour conclure sur un cinglant 6-1. De son côté, Cristian Garin a été impérial sur son service, ne laissant aucun break au cours de la partie (contre 3 pour Medvedev). Avec ses 64% de points remportés sur sa première balle et ses quatre double-fautes, Daniil Medvedev n'a pas été aidé par son service. En trois apparitions à Madrid, son compteur reste donc bloqué à une victoire.

Bonzi : "En prenant ma chance, je peux embêter des joueurs du Top 15"

ATP Rome
Zverev et Tsitsipas se retrouvent encore dans le dernier carré
13/05/2022 À 11:09
Wimbledon
Wimbledon interdit les Russes et les Biélorusses de participer à l'édition 2022
20/04/2022 À 14:40