L'Australien Nick Kyrgios, affaibli par des problèmes d'asthme selon les organisateurs du tournoi ATP 250 de Melbourne, a déclaré forfait mardi pour cette compétition préparatoire à l'Open d'Australie (17-30 janvier). "Je suis vraiment désolé de devoir me retirer du tournoi de Melbourne", a déclaré le fantasque Australien, qui devait débuter sa saison et disputer son premier match depuis septembre dans la Rod Laver Arena contre le Slovaque Alex Molcan dans la soirée.
"Je ne me sens pas bien depuis quatre jours. J'ai fait plusieurs tests Covid, mais ils sont tous négatifs. Je ne me sens pas à 100% donc j'ai besoin de me reposer cette semaine pour être prêt pour le (tournoi ATP 250) Sydney Classic la semaine prochaine", a-t-il ajouté. Selon les organisateurs du tournoi de Melbourne, Nick Kyrgios souffre d'asthme. A 26 ans, il est considéré comme le meilleur joueur australien malgré son 93e rang mondial. Le volcanique Australien a chuté au classement ATP à cause de problèmes au genou qui l'ont éloigné des courts.

Nick Kyrgios à l'Open d'Australie, en 2021

Crédit: Imago

ATP Melbourne
Un 1er set arraché, puis Nadal a ramené Cressy à la raison : le résumé de la finale
09/01/2022 À 12:53

Murray éliminé dès le premier tour

Le tournoi de Melbourne a par ailleurs vu l'ex-n°1 mondial Andy Murray se faire éliminer mardi dès le premier tour par l'Argentin Facundo Bagnis (6-3, 5-7, 6-3). Aujourd'hui 143e mondial, Murray a obtenu une invitation pour disputer l'Open d'Australie, qu'il n'a jamais remporté malgré cinq finales disputées à Melbourne (2008, 2010, 2011, 2015 et 2016).
Vainqueur de trois titres du Grand Chelem dans sa carrière, celui qui a atteint le premier rang mondial en 2016 est gêné par des blessures récurrentes aux hanches depuis 2017. Sa dernière participation à l'Open d'Australie remonte à 2019 et il avait été éliminé dès le 1er tour.
ATP Melbourne
Un 89e titre et des repères : Nadal conclut idéalement son tournoi de reprise
09/01/2022 À 10:33
ATP Melbourne
"Mon corps tient le coup" : Nadal, une finale et beaucoup plus que ça
08/01/2022 À 16:43