Getty Images

Renversant, Barrère défiera Paire pour son premier quart en carrière

Renversant, Barrère défiera Paire pour son premier quart en carrière

Le 18/09/2019 à 21:12Mis à jour Le 18/09/2019 à 21:17

ATP METZ - Dans le duel de wild-cards pour un premier quart de finale sur le circuit ATP, Grégoire Barrère a fini par avoir le dernier mot. Le 98e joueur mondial a sauvé une balle de match pour renverser Antoine Hoang (3-6, 7-6, 6-2) mercredi. Pour pousser l'aventure dans le dernier carré, il devra réaliser l'exploit face à Benoît Paire, vainqueur de Richard Gasquet (3-6, 6-3, 6-4).

Grégoire Barrère se souviendra de ce tournoi de Metz. Après avoir sorti avec autorité Hubert Hurkacz au 1er tour, le 98e joueur mondial s’est offert le droit de disputer son premier quart de finale en carrière sur le circuit ATP. Pour ce faire, il est sorti vainqueur du duel fratricide qui l’opposait mercredi à Antoine Hoang, lui aussi invité par l’organisation, en trois sets (3-6, 7-6, 6-2) et 2h09 de jeu, non sans avoir écarté au passage une balle de match. Pour aller plus loin dans la découverte et viser le dernier carré, il devra écarter Benoît Paire, tombeur de Richard Gasquet en trois manches en début de soirée (3-6, 6-3, 6-4, en 1h37).

Balle de match sauvée

Comme souvent dans les duels franco-français sur le circuit, la tension a nui à la qualité du jeu proposé. Et pendant longtemps, Grégoire Barrère est passé à côté de son sujet. Rapidement mené d’un set et d’un break (3-6, 1-3) par un Antoine Hoang qui lui était supérieur dans la diagonale revers, il n’a dû son salut qu’à une légère baisse de niveau adverse. Revenu à hauteur dans le deuxième acte, il a davantage varié à l’échange avec son slice, s’est montré plus patient pour orienter le jeu dans la diagonale coup droit. Et dans le jeu décisif, il s’est montré le plus solide nerveusement après avoir écarté une balle de match contre lui à 6 points à 5 (3-6, 7-6).

Le tournant a été fatal à Hoang qui a alors perdu le contrôle de la partie. De plus en plus fébrile et brouillon côté coup droit, celui-ci a concédé le double break d’entrée de troisième acte, avant de faire appel au kiné pour soigner sa cheville douloureuse. Plus emprunté dans ses déplacements, il a accumulé les erreurs de placement pour finalement laisser filer ce match bien étrange dans l’escarcelle de son adversaire. Espérons pour les spectateurs que le quart de finale, qui sera lui aussi 100 % tricolore puisque Barrère défiera Benoît Paire, sera plus rythmé et moins "gâché" par l’enjeu.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0