Pouille, seul rescapé... avec Monfils exempté de 1er tour

Lucas Pouille a su se faire violence. Malmené par le qualifié et 233e joueur mondial Brayden Schnur mercredi, le Nordiste s'est accroché et a fini par trouver la solution pour s'imposer en trois sets (3-6, 6-4, 6-4) et deux heures pour son entrée en lice à Metz. Il est ainsi le seul, parmi les sept Français engagés au 1er tour du grand tableau, à rejoindre Gaël Monfils (exempté en qualité de tête de série numéro 3 du tournoi) au 2e tour. Pour aller plus loin, la tâche sera toutefois très ardue face à Hubert Hurkacz, tête de série numéro 1 de ce Moselle Open.
D'abord dépassé par la qualité du grand Canadien autant en service qu'en retour, Pouille a fait ce qu'il a pu. A tel point qu'après avoir cédé la première manche, il s'est retrouvé sur un fil à 3 jeux partout dans la deuxième, sauvant pas moins de quatre balles de break en trouvant quelques lignes sur des attaques à quitte ou double. Ce fut incontestablement le tournant de la partie, puisque le Nordiste, redescendu à la 142e place mondiale, a breaké blanc dans la foulée pour égaliser à un set partout. Avant de faire vite la différence en début de troisième. Courageux et beaucoup plus en confiance par la suite, il a montré de belles choses sur la fin de match.
ATP Metz
Troisième titre de la saison pour Hurkacz à Metz
26/09/2021 À 16:49

Hoang n'a pas su prendre sa revanche

Il a de quoi être frustré. Déjà battu en trois sets par Peter Gojowczyk au dernier tour des qualifications, Antoine Hoang a connu sensiblement le même scénario mercredi au 1er tour après avoir été repêché grâce au forfait de Richard Gasquet. L'Allemand l'a donc emporté encore en trois manches (6-2, 3-6, 6-4) et 2h03 de jeu, validant sa deuxième victoire consécutive face au Français, et ce même s'il est apparu fébrile sur la fin de partie.
Huitième-de-finaliste sortant de l'US Open, Gojowczyk a d'abord imposé sa puissance en fond de court à Hoang, menant rapidement d'un set et d'un break. Mais le Français a eu le mérite de changer drastiquement son approche tactique, prenant souvent le filet d'assaut pour inverser totalement la dynamique. Malheureusement pour lui, il a commis trop d'erreurs dans les moments clés du dernier acte pour connaître un dénouement heureux.
C'est d'autant plus regrettable qu'il a pourtant réussi à débreaker à 5-3 contre lui en sauvant pas moins de 4 balles de match au passage. Mais une dernière montée au filet trop timide, sanctionnée d'un passing de coup droit long de ligne, aura eu raison de ses espoirs.
ATP Metz
Sacré à Metz, Hurkacz a le Masters dans le viseur
26/09/2021 À 15:11
ATP Metz
Toujours pas de finale pour Monfils en 2021
25/09/2021 À 15:54