Quand reverra-t-on Roger Federer en tournoi sur le circuit ? Le Suisse, qui a fait sa grande reprise à Doha la semaine prochaine, a préféré se retirer de Dubaï cette semaine pour s'imposer un nouveau bloc d'entraînement et revenir plus fort. Selon ses propres dires, pour préparer Wimbledon, il jouera sur terre battue. Mais où exactement ? Pour le moment, l'option Monte-Carlo (11-18 avril prochains) semble avoir été mise de côté. Alors que le Masters 1000 doit dévoiler officiellement la liste de ses engagés jeudi, celle-ci a d'ores et déjà fuité et l'actuel numéro 6 mondial n'y figure pas.
Ce n'est pas vraiment une surprise, tant Federer a souvent fait l'impasse sur le rendez-vous du Rocher ces dernières années. C'est simple, le Suisse ne s'y est plus présenté depuis cinq ans et n'y a participé que quatre fois lors des 10 dernières éditions (2011, 2014, 2015 et 2016). Lors de sa dernière apparition en 2016, il revenait déjà d'une opération au genou (arthroscopie du genou gauche alors) et avait traîné cette reprise trop précoce (deux mois après l'intervention) comme un boulet, déclarant forfait à Roland-Garros avant de jouer avec la douleur à Wimbledon, puis de mettre un terme à sa saison après sa demi-finale perdue sur le gazon londonien.
ATP Monte-Carlo
Numéro 1 mondial à la Race, Stefanos Tsitsipas se met dans les pas des plus grands
19/04/2021 À 09:37

Une invitation de dernière minute toujours envisageable

Revenu à la compétition la semaine dernière au Qatar après 13 mois sans jouer, Federer a indiqué qu'il se lancerait dans un bloc d'entraînement de 4 à 6 voire 7 semaines pour parfaire sa condition physique. La question est désormais de savoir si, selon ses ses sensations, la qualité des séances et la vitesse de ses progrès, l'intéressé n'aura pas envie de se tester en compétition plus tôt que prévu. Il pourra alors solliciter une wild-card (invitation) de dernière minute, ce qu'il a déjà fait par le passé.
Si les meilleurs joueurs du monde sont presque tous inscrits à Monte-Carlo, à noter que deux autres membres du Top 20 ne figurent pas sur la liste : Denis Shapovalov et Milos Raonic. Ces derniers n'apprécient que modérément la terre battue et leur absence n'est pas non plus des plus surprenantes. Le Canadien a toutefois donné une autre raison en conférence de presse mardi, indiquant qu'il ne "jouerait pas trop de tournois" cette année. Touché par les restrictions, les huis clos (ce sera le cas à Monte-Carlo) et les contraintes liées au coronavirus, il a souligné qu'il souhaitait se préserver mentalement, comme bien d'autres joueurs sur le circuit actuellement.
ATP Monte-Carlo
Tsitsipas : "La saison sur terre battue ne pouvait pas mieux commencer"
18/04/2021 À 17:58
ATP Monte-Carlo
Henin : " Stefanos Tsitsipas a été chirugical"
18/04/2021 À 17:45