Moins de 24 heures après avoir terrassé Rafael Nadal à Monte-Carlo, Andrey Rublev a confirmé, en se qualifiant en 1h20 pour la première finale de Masters 1000 de sa carrière. Face à Casper Ruud, le Russe a encore démontré toute sa puissance de frappe, dominant d’abord le premier set avant de se sortir au forceps, bien aidé par un adversaire trop maladroit, d’un deuxième set à rebondissements (6-3, 7-5). La finale opposant le Russe à Stefanos Tsitsipas, prévue ce dimanche à 14h30, promet.
Après un exploit tel que celui qu’il a réalisé en quart de finale, Andrey Rublev se retrouvait confronté à l’habituellement piégeux match d’après. Face à Casper Ruud, tombeur en quart du tenant du titre Fabio Fognini, cette demi-finale avait tout du traquenard, mais le numéro 8 mondial, parfois bien aidé par le Norvégien, a continué d’engranger de la confiance et de l’expérience sur cette terre battue qui n’est pas sa surface de prédilection.
ATP Kitzbühel
Ruud enchaîne à Kitzbühel
31/07/2021 À 22:07

Ruud mollasson à la volée : Rublev ne se prive pas de le fusiller

Les deux joueurs ont converti toutes leurs balles de break

Il y avait pourtant de quoi se poser des questions après qu’il a concédé un break très tôt dans la partie, rapidement mené (1-2) par un joueur qui répondait avec presque autant de puissance à ses coups de boutoir. Mais Ruud, dont c’était, à 22 ans, la deuxième demi-finale de Masters 1000 en carrière (après Rome en 2020), a souvent gâché les opportunités qui s’offraient à lui en cédant à la pression, multipliant les fautes pour voir son adversaire remporter 4 jeux de suite et décrocher la première manche.
La tension était palpable de part et d’autre, en témoignent les huit balles de break converties en autant d’occasions par les deux joueurs dans cette partie. Plus solide, plus placide dans les moments importants, Rublev a semblé prendre un avantage conséquent en breakant à son tour d’entrée, dans le deuxième acte. Mais ce match déjà illisible est devenu de plus en plus indécis, au cours d’un deuxième set fou.
Mené 2-0, Ruud a remporté 4 jeux de suite, profitant d’un logique coup de mou physique de Rublev, incapable de faire le jeu quand la puissance de son coup droit ne le portait plus. Malmené, il a profité d’une nouvelle succession d’erreurs de Ruud et s’est appuyé sur son service (76% de points remportés derrière sa première balle) pour recoller. Avant de faire définitivement la différence sur un passing de revers long de ligne sublime pour breaker une dernière fois, et de conclure froidement. Il tentera de soulever dimanche son premier Masters 1000 face à Tsitsipas, le Grec face à qui il est pour l’instant à égalité dans leurs confrontations directes (3 victoires, 3 défaites).

Henin : "La question est : dans quel état physique Rublev va se présenter devant Tsitsipas ?"

ATP Kitzbühel
Pas de première finale pour Rinderknech, stoppé par Ruud
30/07/2021 À 17:50
ATP Gstaad
La marche était trop haute pour Gaston
25/07/2021 À 11:12