Pour le moment, tout va bien pour lui. Si la vie n'a pas été un long fleuve tranquille ces dernières semaines sur le circuit ATP pour Alexander Zverev, le numéro 3 mondial semble de meilleures dispositions cette semaine sur le Rocher. A l'image de son entrée en lice la veille, il a fait preuve d'une belle autorité jeudi contre Pablo Carreño Busta, 19e à l'ATP, qu'il a maîtrisé en deux sets et un peu plus d'une heure et demie de jeu (1h36 exactement) en huitième de finale.
Roland-Garros
Nadal, la voie royale vers le 22e Grand Chelem ? "J'ai un peu d'expérience…"
02/06/2022 À 22:24
Il est encore loin du niveau affiché en seconde partie de saison dernière, mais Alexander Zverev est peut-être en train de retrouver petit à petit son rythme de croisière. Encore sujet à quelques sautes de concentration, à l'image de ces deux breaks concédés pour entamer chaque set, l'Allemand a su mettre l'intensité nécessaire dans ses frappes pour ne jamais réellement douter dans cette partie. Et c'est bien cette marge retrouvée face à un membre du Top 20 et joueur solide sur terre battue qui est intéressante.

Hénin sur la quête de maîtrise de Zverev : "Il a eu des moments de tension et a bien réagi"

Zverev a retrouvé de l'audace

Car le grand "Sascha" à nouveau si nerveux dernièrement aurait pu se frustrer à plusieurs reprises. D'abord en cédant donc son engagement d'entrée alors que son adversaire le lui avait justement laissé lors du toss, mais aussi en fin de second acte quand il a vu Carreno Busta écarter deux balles de match sur son service à 6-2, 5-4, 15/40. Mais méthodique, Zverev a su à chaque fois se remettre sur les rails. C'est-à-dire faire reculer son adversaire par sa qualité de frappe, sa longueur, ses trajectoires bombées souvent le long de la ligne et le poids de sa balle.
Il a ainsi donné l'impression de pouvoir se détacher quand il l'avait décidé. Et avec style qui plus est dans la première manche où il a validé son premier break d'avance d'un revers long de ligne monstrueux en bout de course (3-1). Malgré un nouveau mauvais départ dans la deuxième (6-2, 0-2), son travail de sape a payé quand il a refait son retard à sa 5e occasion sur un jeu long de dix minutes (6-2, 3-3). Il n'a par la suite plus relâché la pression, avançant systématiquement dans le court quand il en a eu l'occasion.

Le revers long de ligne venu d'ailleurs de Zverev

Et même si deux balles de match lui sont donc passées sous le nez à 5-4, son excellente qualité de relance a porté ses fruits deux jeux plus tard. Toujours plus entreprenant, il a même fini en beauté par une superbe volée de revers bien claquée. Alors que sa passivité peut parfois lui jouer des tours, Zverev s'est montré audacieux. Un état d'esprit dont il pourrait profiter en fin de semaine tant il impressionne par ailleurs par sa puissance quand il est dans ses dispositions.

Pour Hénin, certains joueurs vont trop loin : "Il y a une escalade inacceptable"

Sinner vainqueur du combat face à Rublev

Toutefois, il va tomber sur un gros morceau au prochain tour. En effet, Jannik Sinner eu raison d'Andrey Rublev après un énorme combat de trois sets. Quinze jours après avoir abandonné en quart de finale du tournoi de Miami contre contre Francisco Cerundolo, l'Italien a confirmé sa grande forme face au Russe sur le Court Rainier III.
Après un premier set combattu (et perdu), Sinner a repris la main dans le deuxième (6-1). Avant d'enchaîner dans la dernière manche malgré le réveil de Rublev. Combattant, le 8e mondial est en effet parvenu à débreaker dans le quatrième jeu. Mais l'Italien a repris son service dans la foulée, lancé vers une victoire qui ne pouvait plus lui échapper. Zverev aura du pain sur la planche.

Bim, bam, boum : Sinner a achevé Rublev par trois coups gagnants

Roland-Garros
La tradition ou la révolution
02/06/2022 À 22:22
Roland-Garros
Zverev, tel qu'on voudrait le voir tout le temps
31/05/2022 À 19:42