Getty Images

Tsonga ou Herbert pour le titre : Montpellier ne verra que du bleu dimanche

Tsonga ou Herbert pour le titre : Montpellier ne verra que du bleu dimanche
Par Eurosport

Le 09/02/2019 à 16:46Mis à jour Le 09/02/2019 à 18:28

ATP MONTPELLIER - L'Open Sud de France n'échappera pas aux Français. Vainqueur en deux sets (6-1, 6-4) de la surprise moldave Radu Albot, Jo-Wilfried Tsonga a rejoint Pierre-Hugues Herbert en finale. Le Manceau n'avait plus disputé un match avec titre en jeu depuis le mois d'octobre 2017.

Montpellier conserve sa tradition. Créé en 2010, l'Open Sud de France va consacrer dimanche un joueur français pour la 7e fois en dix éditions. Sur les vingt places de finalistes de la courte histoire du tournoi, seules trois ne sont pas la propriété des Tricolores. Respectivement vainqueurs de Tomas Berdych et Radu Albot samedi en demi-finales, Pierre-Hugues Herbert et Jo-Wilfried Tsonga ont rendez-vous dimanche, avec le titre en jeu.

Pour Jo-Wilfried Tsonga, après une année 2018 galère et quasi blanche à cause d'un genou récalcitrant, c'est un plaisir qui ne se galvaude pas. La Sarthois n'avait plus été aperçu dans une finale depuis l'automne 2017, lorsqu'il s'était imposé à Anvers avant d'atteindre la finale à Vienne la semaine suivante. Face à Radu Albot, il a facilement imposé son service et ses grosses frappes de coup droit. Malgré une étourderie en début de second set sous la forme d'un break concédé d'entrée, il n'a jamais été inquiété par le Moldave.

Berdych éteint par des ampoules

Après Ugo Humbert, Gilles Simon et Jérémy Chardy, Tsonga reprendra son Championnat de France dimanche, contre Pierre-Hugues Herbert. Déjà parmi les meilleurs joueurs du monde en double, l'Alsacien n'en finit plus d'impressionner en simple. Il a dominé samedi de la tête et des épaules le toujours dangereux Tomas Berdych (6-2, 7-5). Porté par une belle victoire au tour précédent contre Denis Shapovalov, "P2H"a démarré le match tambour battant, en prenant deux fois coup sur coup le service de Berdych. Précis au service, agressif en retour, le Français a mené 5-1 en à peine une demi-heure, avant d'enlever la première manche tranquillement.

Mais le deuxième acte a été nettement plus disputé. Gêné par des ampoules, Berdych a serré les dents - et le jeu. A 4-3, le Tchèque s'est s'ailleurs procuré trois balles de break, qui auraient pu faire tourner le match. Les trois ont été sauvées avec brio par Herbert. A chaque fois que le Français a été mis en danger, il a eu le courage de prendre l’initiative de l’échange. Un courage finalement récompensé : à 5-5, Berdych a commis une grossière double faute qui offrait le break au Français. Ce dernier ne se faisait pas prier pour conclure en patron, après 1h33 de match.

Déjà assuré de connaitre lundi prochain son meilleur ranking en carrière (il est virtuellement 36e après son succès de samedi), Herbert espère maintenant décrocher le premier titre de sa carrière après deux échecs en finale à Winston Salem (2015) et Shenzhen en septembre dernier. Tsonga jouera lui pour un 17e titre. Le premier à Montpellier où, malgré la razzia bleue au cours de la décennie écoulée, il n'a encore jamais gagné.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313