Getty Images

Jo-Wilfried Tsonga, un an après

Tsonga, un an après

Le 09/02/2019 à 23:50Mis à jour Le 10/02/2019 à 10:23

ATP MONTPELLIER - C'est dans l'Hérault que tout s'était brutalement arrêté il y a tout juste un an pour Jo-Wilfried Tsonga. C'est au même endroit que le Manceau s'apprête à jouer sa première finale depuis seize mois. Plein d'envie et physiquement débarrassé de ses soucis au genou, JWT profite à nouveau. Pourquoi pas avec un 17e titre en carrière dimanche.

Samedi 10 février 2018. Jo-Wilfried Tsonga affronte Lucas Pouille en demi-finale du tournoi de Montpellier. Le Manceau déroule, mène 6-1, 5-4 et se procure deux balles de match sur le service de son adversaire. Cinq minutes plus tard, à 5-5, il abandonne. On ne le reverra plus sur un court de tennis en compétition avant l'automne. Sept mois d'absence à cause d'un genou en feu et, à 33 ans, une saison flinguée.

Samedi 9 février 2019. Un an moins un jour plus tard, au même endroit, toujours en demi-finales, c'est un Tsonga physiquement en pleine bourre qui a tourné pour de bon cette page peu agréable. Face à Radu Albot, invité surprise du dernier carré, le Manceau a mené 6-1, 5-3. Mais cette fois, pas de blessure. Pas d'abandon. Pas de mauvaise fin à cette histoire. Tsonga s'est imposé (6-1, 6-3) et jouera dimanche la 29e finale de sa carrière, avec un possible 17e titre au bout.

" Content d'avoir pu enchainer"

Ce n'est pas encore une renaissance, parce qu'il est trop tôt dans la saison pour user de ce terme, et que le plateau de l'Open Sud de France n'est pas le plus relevé qui soit. Il n'empêche. Après sa demi-finale à Brisbane début janvier (avec un succès notamment sur Alex De Minaur), l'ancien numéro un tricolore confirme qu'il a retrouvé un certain punch. A Melbourne, lors du premier Majeur de l'année, il a disparu dès le 2e tour, mais face à Novak Djokovic.

Après une bonne grosse baston de près de trois heures face à Jérémy Chardy vendredi, il avait visiblement bien encaissé. Un bon signe. "J'ai joué un bon match aujourd'hui (samedi), a-t-il estimé. Contre Jérémy, ça a été un match très difficile et je suis content d'avoir pu enchainer et jouer du bon tennis. Je suis vraiment très content de mon niveau de jeu en ce moment". En dehors d'un break concédé en tout début de deuxième set (alors qu'il menait 40-15) et effacé aussi sec, JWT n'a jamais laissé respirer son adversaire.

Le Top 100 à court terme

Dimanche, Tsonga aura un bon coup à jouer face à un Pierre-Hugues Herbert en pleine confiance et en nets progrès, mais nettement moins rompu à ce type de rendez-vous. "J'espère pouvoir sortir le même genre de match en finale mais quoi qu'il arrive, je suis déjà très content de ce que j'ai fait cette semaine", juge le protégé de Sergi Bruguera, qui a apprécié la performance de son nouveau poulain depuis sa box.

Tombé à la 262e place au classement ATP au mois de novembre, repassé près de la 200e(210e) après l'Open d'Australie, Jo-Wilfried Tsonga va vraiment entamer l'opération remontée à compter de lundi. En cas de victoire dimanche face à Pierre-Hugues Herbert, il sera aux alentours de la 140e place. Même en cas de défaite, il figurerait autour du 170e rang. Sachant qu'il n'aura plus aucun point à défendre jusqu'au mois de septembre et seulement vingt d'ici la fin de la campagne 2019. Sur ce qu'il a montré au cours du mois écoulé, ces abysses seront bientôt très loin derrière lui. A court terme, le Top 100 lui tend les bras. En attendant mieux.

Jo-Wilfried Tsonga au tournoi de Montpellier 2019

Jo-Wilfried Tsonga au tournoi de Montpellier 2019Getty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0