Alors que le temps est à l'orage cette semaine sur le territoire français, une éclaircie perce les nuages. Celle-ci vient d'Allemagne : en terre bavaroise, Jérémy Chardy a confirmé qu'il apprécie toujours la surface ocre en signant deux jolies performances à Munich : face à Marin Cilic, 15e mondial et tête de série N.2, au lendemain de son succès sur Nicolas Kiefer (N.6). Deux résultats qui lui permettent d'être le seul Français à jouer une demi-finale cette semaine. Deux performances qui réchauffent en ce temps d'incertitudes habituelles sur le tennis tricolore alors que Roland-Garros s'annonce à l'horizon.
Et en ce qui concerne les performances, Jérémy en connait un rayon. Sans reparler des derniers Internationaux de France, où il nous avait épatés en atteignant les huitièmes de finale, le Palois de 22 ans a battu quatre joueurs du Top 30 avant de venir en Allemagne (Mardy Fish à Indian Wells, David Ferrer à Johannesbourg, Radek Stepanek et Igor Andreev à Sydney). S'il n'a pas brillé ces derniers temps (en raison de cinq défaites en six matches ces dernières semaines), le protégé de Frédéric Fontang a tout de même signé sa première finale ATP en Afrique du Sud face à Jo-Wilfried Tsonga début février (défaite 4-6, 6-7) et une demi-finale à Delray Beach quinze jours plus tard (défaite face à Fish 4-6, 1-6). Deux résultats qui l'ont fait entrer dans le Top 50 pour atteindre la 40e place mondiale, son meilleur classement en carrière.
Vers une deuxième finale ATP
ATP Estoril
Simon et Serra échouent
08/05/2009 À 18:01
Après un début difficile sur terre, revoilà un Jérémy convaincant qui entre dans son troisième carré d'un tournoi ATP cette saison. Il faut dire que ses deux premiers matches sur terre battue ont été des baptêmes du feu pour le Palois. Juan Monaco à Monte-Carlo (défaite 2-6, 5-7) et Fernando Gonzalez à Rome (défaite 4-6, 1-6) ont été indéniablement des tirages trop coriaces pour ses débuts. Après une mise en bouche face à Evgeny Korolev au premier tour de Munich (6-3, 6-3), il n'a pas perdu un set face à Nicolas Kiefer (6-4, 7-6), avant de confirmer en trois manches face à Marin Cilic, 15e mondial et deuxième plus belle performance de sa saison. Et ce, grâce à une mise en jeu solide (près de 80% de réussite derrière sa première balle) et un jour de récupération entre chaque match.
Une réussite dont ne pourront pas se targuer Julien Benneteau et Paul-Henri Mathieu, éliminés au 2e tour et en quart de finale en Bavière, ou encore Gilles Simon et Florent Serra, sortis vendredi à Estoril avant les demi-finales. Samedi face à Tomas Berdych (28e mondial), un nouveau combat intense attend le Français qui croisera pour la première fois de sa carrière la route du Tchèque. Vainqueur de Lleyton Hewitt au jeu décisif du dernier set en quart de finale, cet ancien membre du Top 10 n'a pas fait parler beaucoup de lui cette année, si ce n'est à l'Open d'Australie (victoire face à Wawrinka au 3e tour), à Miami (victoire sur James Blake au 2e tour) et face à Gilles Simon au 1er tour de Coupe Davis. Il ne perdra pas cette occasion pour se faire remarquer de nouveau. Jérémy Chardy non plus.
ATP Munich
Berdych rime avec Munich
10/05/2009 À 16:02
ATP Munich
Berdych stoppe Chardy
09/05/2009 À 15:18