Une rentrée sérieuse. Huitième de finaliste l’an passé à Bercy, Adrian Mannarino a parfaitement négocié son match du premier tour face à Nikoloz Basilashvili, 21e mondial, et s’est facilement qualifiée après sa victoire acquise en 1h15 et deux sets (6-2, 6-4). Avant le début de la rencontre, il était difficile d’imaginer le Tricolore dominer aussi aisément le Géorgien, sur une bonne lancée après sa première finale de Masters 1000 en carrière à Indian Wells.

Basilashvili n'était pas dans un bon jour, Mannarino si : le résumé de sa victoire en vidéo

Mais le joueur de 29 ans, qui avait en outre dominé le Français lors de leur premier affrontement en 2017, n’était pas dans un bon jour. En témoigne les nombreuses fautes directes qu’il a réalisé au cours du match (32), et une grande friabilité au service. Il a d’ailleurs perdu sa mise en jeu à trois reprises dans le premier set, face à un Mannarino qui s’est progressivement décrispé, offrant quelques superbes points à ses compatriotes dans un deuxième acte tendu.
Open d'Australie
Mannarino sans regrets : "Même si j'avais gagné le set, le match était plus ou moins scellé"
23/01/2022 À 10:11
D’abord breaké, Adrian Mannarino a réussi à inverser la tendance, faisant encore preuve de beaucoup de résilience au moment de servir pour le gain du match, en repoussant trois balles de débreak avant de faire définitivement la différence. "C’était un match pas facile contre un joueur en forme. J’avais mes chances, je savais que le fait de jouer en France, dans des conditions que j’aime bien, me permettait de rivaliser à 50-50 avec lui. J’ai fait un match plein, je suis assez satisfait", s’est-il réjouit au micro d’Eurosport à la fin du match. Il pourrait retrouver un Français au prochain tour, à condition que Gaël Monfils l'emporte face à Miomir Kecmanovic, mardi.

Gaston passe aussi au second tour

Un duel de Français, il y en a en tout cas déjà eu un, ce lundi, entre Arthur Rinderknech et Hugo Gaston. Renversant, c’est le huitième de finaliste de Roland Garros 2020 qui a eu le dernier mot, l’emportant finalement en trois sets et 2h10 (4-6, 6-4, 6-3). Pour leur premier affrontement sur le circuit ATP, les deux Tricolores ont fait vivre un match à suspense au public du court numéro 1, qui a enflammé la partie.
Après un début de match délicat, Gaston a fait preuve de beaucoup plus de solidité que son adversaire dans la dernière manche. Pourtant breaké et mené 2-1, le joueur de 21 ans, 103e mondial, a réussi à inverser la tendance, en profitant des erreurs plus nombreuses de son adversaire (30 fautes directes), 62e au classement ATP, pour passer pour la première fois de sa carrière un tour dans un Masters 1000.

Gaston : "Le public me pousse, c’est aussi grâce à lui que je suis capable de faire ça"

Ce succès permet surtout à Hugo Gaston de poursuivre sa progression et d’intégrer le top 100 au classement ATP. Le Toulousain, qui était tombé d’entrée l’an passé face à Carreno Busta, pourrait retrouver l’Espagnol au prochain tour, si celui-ci l’emporte face à Benoît Paire.

Réconcilié avec le public, Henri Leconte enflamme Bercy en 1992 face à Sampras

Open d'Australie
Trois ans après les larmes et les adieux, le soldat Murray est de retour
18/01/2022 À 08:09
ATP Sydney
3h13 de baston et de suspense : Murray a bien mérité son quart
12/01/2022 À 13:54