Getty Images

Queen's - Marin Cilic s'offre une nouvelle finale en battant Nick Kyrgios

Encore une finale pour Cilic

Le 23/06/2018 à 15:47Mis à jour Le 23/06/2018 à 18:04

ATP QUEEN'S - Marin Cilic s'est qualifié pour la quatrième fois de sa carrière pour la finale du tournoi sur gazon londonien. Samedi, en demi-finales, le Croate a dominé en deux sets et deux jeux décisifs (7-6, 7-6) l'Australien Nick Kyrgios. Titré en 2012 mais battu en finale en 2013 et 2017, le n°6 mondial affrontera le Serbe Novak Djokovic en finale.

Il n’y aura pas de deuxième finale de la saison pour Nick Kyrgios. L’Australien a échoué en demi-finale d’un tournoi ATP pour la deuxième fois en deux semaines. Après son revers concédé pour son retour à la compétition à Stuttgart face à Roger Federer la semaine passée, le 21e joueur au classement ATP a cédé en deux sets ce samedi lors du tournoi du Queen’s face au Croate Marin Cilic (7-6, 7-6).

Un match sans break

Entre les deux tours (1,93m pour Kyrgios ; 1,98m pour Cilic), on savait forcément que chaque service ferait mal. Et les balles jaunes ont fusé comme prévu, avec une pelleté d’aces (11 pour Cilic et 16 pour Kyrgios). Cilic, qui n’a concédé son service qu’à une seule reprise dans ce tournoi, s’est encore montré intraitable sur sa mise en jeu (72% de première balle, et 88% de points remportés sur son 1er service).

Bien en jambes, sérieux - en dépit d’un ou deux points où il a fait le show - Nick Kyrgios n’a pas démérité, mais ses tentatives de déstabilisation de la tête de série numéro 1 ont finalement tourné court à chaque fois. Déjà finaliste ici l’an passé, le Croate a fait très mal à son adversaire en coup droit (40 coups gagnants au final), surtout dans le deuxième set où il a eu beaucoup moins besoin de s’employer.

Avant cela, il avait déjà fait la différence dans le tie-break, où Kyrgios s’est sabordé tout seul. Ce dernier a soudain multiplié les fautes et laissé filer son adversaire, qui n’en demandait pas tant. Dans la seconde manche, rebelote, le jeu de l’Australien s’est à nouveau effrité, et il a fini le match en envoyant un nouveau revers malheureux dans le couloir, après 1h26 d'un combat intense.

Toujours à la recherche d’un premier titre cette saison, dans le sillage de sa finale à l’Open d’Australie, Cilic a une occasion en or de se faire une fleur dimanche, lors de sa 4e finale en carrière au Queen’s - la deuxième d’affilée après celle perdue l’an passé contre Lopez -face à Novak Djokovic. Intraitable, le Croate semble déjà parfaitement affuté sur gazon.

0
0