Heureux tennis italien. Non content de compter un joueur dans le top 10 (Matteo Berrettini) et deux pépites de moins de vingt ans qui sont les deux plus jeunes membres du Top 100 (Jannik Sinner et Lorenzo Musetti), il prouve cette semaine à Rome qu'il a aussi de la réserve.
Lorenzo Sonego, 33e mondial, vit une semaine de rêve dans la capitale transalpine. Vainqueur de Dominic Thiem jeudi en huitièmes de finale, il a dominé samedi Andrey Rublev en trois manches (3-6, 6-4, 6-3) et un peu plus de deux heures et demie pour se hisser en demi-finales.
Wimbledon
Federer, sans l'ombre d'un doute
05/07/2021 À 19:18
Comme Novak Djokovic et Stefanos Tsitsipas, Sonego et Rublev ont vu leur rencontre perturbée par la pluie vendredi. Mais contrairement au Serbe et au Grec, ils n'avaient même pas pu débuter leur match. Tout juste avaient-ils eu le temps d'entrer sur le court pour s'échauffer avant d'en ressortir pour ne plus y remettre les pieds jusqu'à ce samedi matin.

Sonego, si opportuniste

Andrey Rublev a pris le meilleur départ avec un break rapide, puis un deuxième pour conclure ce premier set. Le Russe semblait bien dans son match. Il ne le savait pas encore, mais il ne prendrait plus une seule fois la mise en jeu de son adversaire jusqu'à la fin de ce quart de finale. Ce fut d'ailleurs une des clés de ce duel : Rublev n'a converti que deux balles de break sur treize, quand Lorenzo Sonego s'est montré d'un opportunisme redoutable avec trois breaks réussis sur quatre occasions.
En pleine confiance, et bien poussé par le public qui, à défaut de pouvoir remplir entièrement les tribunes de la Grand Stand Arena, a donné de la voix derrière son favori, Sonego a peu à pris le dessus dans cette rencontre. Sans se décomposer, Rublev a tout de même donné le sentiment de perdre le contrôle de façon un peu inexorable. Une fois le break en poche dans le dernier set, l'Italien n'a pas flanché. Au contraire : à 5-3, il a conclu en prenant une dernière fois le service du Russe qui, comme un symbole, a fini par craquer sur la balle de match après un dernier rallye.
Lorenzo Sonego n'aura donc pas le temps de savourer ce nouveau succès majeur pour lui. En fin d'après-midi, aux alentours de 18h30, il sera de retour sur le court pour affronter Novak Djokovic. Il avait dominé le Serbe à Vienne en indoor à l'automne dernier, mais Djokovic semblait alors peu concerné après avoir assuré sa première place mondiale pour la fin d'année. Cette fois, le contexte sera bien différent et surtout bien plus excitant.

6-2, 6-1 : hors du coup, Djokovic terrassé par Sonego

Wimbledon
Piégé par Fucsovics, Rublev ne défiera pas Djokovic
05/07/2021 À 15:01
ATP Eastbourne
Alex De Minaur a fini par faire plier Sonego
26/06/2021 À 16:28