ATP ROTTERDAM - Finale
Andy Murray (GBR/N.2) bat Rafael Nadal (ESP/N.1) 6-3, 4-6, 6-0 en 1h50
Face-à-face : 5/2 pour Nadal.
Rafael avait donné sa parole. Après son élimination au 2e tour l'an passé face à Andreas Seppi, l'Espagnol avait assuré à Richard Krajicek, directeur du tournoi qu'il allait revenir. Etait-ce bien raisonnable ? Après une semaine éprouvante, l'Espagnol a explosé en plein vol, après un set d'une finale prometteuse. Le genou droit rouillé, il ne pouvait plus plier la jambe et donner de l'impulsion au service et côté revers. Malgré un moment de confusion au second set, qu'il eut le mérite de remporter 6-4, tout le monde, et Andy Murray le premier, s'est rendu à l'évidence : le match était fini.
ATP Marseille
Dimitrov pour Simon, Chardy retrouve Djokovic
16/02/2009 À 10:00
"Je suis rentré très fatigué de Melbourne. Avoir atteint la finale ici est donc un bon résultat", a dit Nadal en félicitant Murray "pour son excellent début de saison ". L'Ecossais s'est dit quant à lui "désolé" pour Nadal. "Je me suis aperçu qu'il souffrait de la jambe (droite). C'est dommage", a expliqué Andy. Cela n'enlève rien à sa très belle semaine. Il devient le premier joueur de l'année à gagner un deuxième titre, après sa victoire à Doha (Radek Stepanek pourrait l'imiter s'il s'impose à San Jose ce dimanche soir).
Nadal a tenu parole nen revenant à Rotterdam, à quel prix ?
On l'avait vu souffrir contre Simone Bolelli, Grigor Dimitrov et Jo-Wilfried Tsonga, il avait laborieusement gagné un match face à un Gaël Monfils malade, mais Nadal étant Nadal, c'est-à-dire un joueur à la détermination exceptionnelle, il était difficile d'évaluer son niveau de jeu. En un set, Murray a poussé un N.1 mondial courageux dans les cordes. Visage grimaçant, signes de tête résignés, des bois à répétition, tous les symptômes du joueur diminué étaient visibles à l'oeil nu. Andy Murray, dont le jeu était lui bien en place (on l'a vu au premier set: 100% de points gagnés sur première balle, 1 balle de break, 1 break), a hésité dans la deuxième manche. Quelle tactique suivre ? Faire courir ou chercher le coup qui fait mal ? Le temps de réflechir, il avait perdu quatre fois son service et la manche 6-4.
Le dernier set n'a été qu'une mascarade. Nadal étant Nadal, il n'a pas abandonné et accepté tête haute le diagnostic de son organisme et le score final. On attend d'en savoir un peu plus sur la condition physique du N.1 mondial, qui avait prévu de participer à la Coupe Davis et à Dubaï. Andy Murray, qui vient d'ajouter une dixième ligne à son palmarès, sait lui comment ménager sa monture. Il a déjà déclaré forfait pour le tournoi de Marseille.
LES REACTIONS
Andy Murray : "Rafael jouait très bien, il bougeait bien, puis il a commencé à avoir des problèmes dans la seconde manche. Cela m'a d'abord perturbé. Ses services devenaient moins puissants. Je suis frustré par cette fin de match (6-0 au 3e set, ndlr) . Mais bon, j'ai gagné le tournoi. Et c'est ce qui compte même si les circonstances sont un peu décevantes. Je peux me montrer satisfait de ma semaine. Je me suis amélioré au fil des matches. Je me suis senti très à l'aise sur cette surface (assez rapide). Je vais maintenant m'accorder quelques jours de repos, faire examiner la cheville (droite) qui m'a fait souffrir cette semaine. Je n'irai pas défendre mon titre cette semaine à Marseille".
Rafael Nadal : "Ce n'était pas mon meilleur jour. J'avais dès problèmes, effectivement, mais je ne veux pas trop en parler. Andy a très bien joué et il m'a battu. Le reste, c'est du blabla. C'est le sport. Il y a des jours comme ça. Cette fin de match , ce n'était gai pour personne. Pour moi en premier. J'avais mal au genou (droit) depuis quelques jours et la douleur s'est faite plus vive durant la finale. Je ne pouvais plus pousser sur ma jambe, notamment au service. Cela dit, je ne pense pas que cela soit très grave. On verra l'évolution... J'espère être en état de jouer à Dubaï (dans huit jours, ndlr). Mais, je le répète, Andy mérite amplement son succès. Il a très bien joué. Son début de saison est très bon. Il a gagné Doha (en janvier). Il peut un jour devenir numéro un mondial, ou N.2, ou N.3... Et être très ambitieux dès cette saison à Wimbledon".
A SAVOIR : La dernière fois que Rafael Nadal a subi un 0-6 en match officiel, c'était en finale du MS Paris-Bercy en novembre 2007.
Andy Murray, comme Elena Dementieva qui disputait au même moment la finale de l'IOpen de Paris face à Amélie Mauresmo, n'a perdu qu'un seul match cette saison, en huitièmes de finale de l'Open d'Australie, face à Fernando Verdasco (6-2 1-6 6-1 3-6 4-6), exhibition comprise (à Abu Dhabi, il avait battu Federer et... Nadal)
ATP Rotterdam
Nadal a emmené Monfils en balade
15/02/2009 À 06:30
ATP Rotterdam
Nadal blessé, Murray vainqueur
15/02/2009 À 15:07