Gilles Simon ne peut pas vraiment avoir de regret : samedi, en demi-finale de l'ATP 500 de Rotterdam (dur, indoor), il a assené des coups moins puissants, moins longs et moins précis que Tomas Berdych et il s'est logiquement incliné 6-2, 6-1, en 56 minutes.

Vainqueur à sensation d'Andy Murray la veille (6-4, 6-2) et de six de ses neuf précédentes confrontations avec le Tchèque, le Français a été méconnaissable, débordé dans tous les compartiments du jeu. Dans la première manche, où il fut rapidement mené 4-1, il n'a servi qu'à 47% sur sa première balle, contre 61% à son adversaire, pour 64% de gains contre… 100%. Dépassé en deuxième balle également (38% contre 71%), il n'a réussi que deux coups gagnants contre 7 à Berdych, également plus cinglant en retour.

ATP Rotterdam
Impérial face à Murray, Simon s'offre un gros poisson
13/02/2015 À 13:17

Gilles Simon en quart de finale contre Andy Murray à Rotterdam

Crédit: AFP

En tentative de révolte contre lui-même à l'orée du second set, le Niçois, 19e mondial et tête de série n°8, a servi son premier ace à 2-6, 0-3. Une réaction isolée et bien tardive qui ne lui a pas épargné le naufrage. Dimanche, Thomas Berdych, tête de série n°2, défendra son titre aux Pays-Bas contre le Suisse Stanislas Wawrinka ou le Canadien Milos Raonic.

Open d'Australie
Tsitsipas en mode destruction : trois sets et quatre jeux concédés à Simon
09/02/2021 À 11:00
Rolex Paris Masters
Simon s'écroule face à Paul, Mannarino maîtrise Lajovic
03/11/2020 À 16:06