Getty Images

Rotterdam, pour une page d'histoire à la sauce Federer

Rotterdam, pour une page d'histoire à la sauce Federer

Le 12/02/2018 à 07:45Mis à jour Le 12/02/2018 à 11:17

ATP ROTTERDAM - Le tournoi néerlandais va créer l'évènement cette semaine avec la présence de Roger Federer. Le Suisse redeviendra numéro un mondial s'il accède au dernier carré. Mais sur le papier, la concurrence est relevée. Pas de Jo-Wilfried Tsonga en revanche. Le Manceau, blessé, ne défendra pas son titre.

ABN AMRO ROTTERDAM

Pays : Pays-Bas
Dates : 13 - 19 février
Catégorie : ATP 500
Dotations : 1,286,675 dollars, 218 180 dollars pour le vainqueur
Première édition : Janvier 1993 (succès de Boris Becker)
Tenant du titre : Jo-Wilfried Tsonga (Fra)
Joueurs les plus titrés : Arthur Ashe et Jimmy Connors (3 titres)

Rotterdam est traditionnellement le premier rendez-vous majeur de la saison européenne. Créé en 1972, il s'est installé comme une transition privilégiée entre l'Open d'Australie et la tournée américaine du mois de mars. Des années 70 à aujourd'hui, son palmarès témoigne de son prestige. On y retrouve Arthur Ashe, Björn Borg, Jimmy Connors, Guillermo Vilas, Stefan Edberg, Boris Becker, Richard Krajicek, Michael Stich, Goran Ivanisevic, Lleyton Hewitt, Roger Federer, Andy Murray, Juan Martin del Potro ou Stan Wawrinka.

C'est aussi un tournoi qui a souvent réussi aux Français depuis le début des années 2000 avec cinq titres (Pioline, Escudé à deux reprises, Llodra et Tsonga l'an dernier). Malgré la concurrence de plusieurs ATP 500 dans la foulée en février, Dubaï, Acapulco ou Rio de Janeiro, Rotterdam continue d'attirer les gros bras du circuit. Retransmis l'an dernier dans 185 pays, il continue de s'imposer comme un des ATP 500 les plus relevés du calendrier.

Le plateau

Royal, en dépit de quelques forfaits de dernière minute. Nick Kyrgios et Jo-Wilfried Tsonga ont dû renoncer sur blessure ces derniers jours. C'est un gros coup dur pour le Français, tenant du titre, et qui va donc perdre les 500 points acquis l'an passé aux Pays-Bas et sortir du Top 20, peut-être même du Top 30. Initialement inscrit dans le tableau, Nick Kyrgios a lui aussi déclaré forfait après s'être blessé lors de la Coupe Davis le week-end dernier.

Mais Rotterdam a reçu un cadeau de Noël en février jeudi dernier avec la demande de wild-card d'un certain Roger Federer. La présence du Suisse donne une autre dimension à cette édition 2018. Il vient pour tenter de reconquérir la place de numéro un mondial. Cet enjeu sera le fil rouge et la grande histoire de cette semaine néerlandaise. En dehors de Federer, on retrouve également Grigor Dimitrov, Alexander Zverev et David Goffin, soit quatre des sept premiers du classement ATP, sans oublier Stan Wawrinka.

Grigor Dimitrov en 8e de finale de l'Open d'Australie 2018

Grigor Dimitrov en 8e de finale de l'Open d'Australie 2018Getty Images

  • Les têtes de série

1. Roger Federer (2e)
2. Alexander Zverev (4e)
3. Grigor Dimitrov (5e)
4. David Goffin (7e)
5. Stan Wawrinka (13e)
6. Tomas Berdych (16e)
7. Lucas Pouille (17e)
8. Gilles Müller (28e)

  • Les absents

Nick Kyrgios (15e)
Jo-Wilfried Tsonga (19e)

  • Les Français engagés

Tableau principal : Lucas Pouille, Richard Gasquet, Benoît Paire

Le tableau

Tête de série numéro un, Roger Federer débutera son tournoi contre un joueur issu des qualifications, le Belge Ruben Bemelmans. Son tableau lui proposera ensuite Karen Khachanov ou Philipp Kohlschreiber et potentiellement un quart contre Stan Wawrinka. Ce duel 100% helvétique, s'il a lieu, sera aussi celui de la reconquête du pouvoir pour Federer en cas de victoire. Dans le deuxième quart de tableau, on retrouve notamment Sascha Zverev, Gilles Müller ou Richard Gasquet.

Dans la partie inférieure du tableau, la demi-finale théorique doit mettre aux prises Grigor Dimitrov à David Goffin, lequel débutera face à Benoît Paire. Lucas Pouille aura lui aussi un premier tour particulièrement corsé face au jeune Russe Andrey Rublev. A noter également la présence du tout jeune Felix Auger-Aliassime. Le Québecois de 17 ans, a bénéficié d'une invitation et sera opposé au finaliste surprise du Masters 1000 de Bercy, le Serbe Filip Krajinovic.

Lucas Pouille à Montpellier

Lucas Pouille à MontpellierGetty Images

La stat à avoir en tête

155. Le nombre de points qui séparent pour l'heure Rafael Nadal et Roger Federer au classement ATP. Une demi-finale rapportant 180 points, le Bâlois dépassera donc l'Espagnol pour redevenir numéro un mondial. Ce serait une première pour lui depuis le début du mois de novembre... 2012. Il serait, et de loin, le plus vieux leader du classement ATP depuis sa création en 1973.

L'homme à surveiller de près : Alexander Zverev

Décevant en Australie, où il a échoué une fois de plus à franchir le cap de la première semaine, l'Allemand a été impressionnant en Coupe Davis le week-end passé contre l'Australie. Est-ce que cela peut le relancer vers une fin d'hiver plus conforme à ses ambitions ? Avec une possible demi-finale face à Federer, Zverev pourrait avoir une bonne occasion de se jauger.

Alexander Zverev

Alexander Zverev Getty Images

Rétro 2017 : Le coup parfait de Tsonga

Jo-Wilfried Tsonga avait signé une semaine remarquable l'an dernier à Rotterdam en décrochant son titre le plus significatif depuis le Masters 1000 de Toronto en 2014. Le Manceau avait battu le jeune Tsitsipas au premier tour, avant de dominer, dans l'ordre, Gilles Müller, Marin Cilic (tête de série numéro un), Tomas Berdych et David Goffin. On a connu des enchainements plus vilains.

Jo-Wilfried Tsonga avec son trophée à Rotterdam

Jo-Wilfried Tsonga avec son trophée à RotterdamPanoramic

0
0