Getty Images

Battu par de Minaur, Murray est tombé avec les honneurs

Battu par de Minaur, Murray est tombé avec les honneurs

Le 26/09/2019 à 17:31Mis à jour Le 26/09/2019 à 19:00

ATP ZHUHAI - Andy Murray a été éliminé au 2e tour du tournoi chinois de Zhuhai, ce jeudi. L'Ecossais a été dominé en trois sets par Alex de Minaur (6-4, 2-6, 4-6 en 2h42'). En quart de finale, l'Australien affrontera le Croate Borna Coric, tombeur du Chinois Di Wu.

C’est ce que l’on peut appeler une défaite encourageante. Comme il le craignait avant le début du tournoi, Andy Murray a eu des difficultés à enchaîner à Zhuhai, mais il s’est incliné avec les honneurs face à Alex de Minaur jeudi au 2e tour. L’Ecossais a tout donné mais il a été renversé par le jeune Australien, 31e joueur mondial, après 2h42' d’un grand combat (4-6, 6-2, 6-4). Ce dernier défiera Borna Coric, vainqueur de l’invité chinois Di Wu (6-3, 6-3) un peu plus tôt, en quart de finale vendredi.

Il s’est battu comme un lion jusqu’à la fin. Andy Murray a échoué dans sa quête d’une deuxième victoire d’affilée mais il a montré de très belles choses sur le court. Tennistiquement, l’ex-numéro 1 mondial a affiché par séquences une supériorité indéniable sur Alex de Minaur, mais celui-ci a fini par prendre le dessus physiquement. A l’image du dernier jeu de la rencontre, le duel a été acharné et de qualité : l’Ecossais peut quitter Zhuhaï la tête haute et plein d’espoirs pour la suite.

Un trou d'air dans le 2e set

La principale limite actuelle de Murray réside dans sa capacité à tenir une haute intensité pendant toute la durée d’un match. Le deuxième set en a été l’illustration flagrante et Alex de Minaur en a (à raison) bien profité. Alors que l’Australien a continué à s’engager pleinement dans chaque frappe de balle avec ses jambes de 20 ans, l’Ecossais a ressenti le besoin de souffler, pas aidé par la moiteur ambiante. Abandonné par sa première balle dans cette manche (47 % et 53 % sur l’ensemble du match), l’Ecossais a concédé deux breaks et a permis à son adversaire de se relancer trop facilement.

Andy Murray

Andy MurrayGetty Images

Il faut dire que les deux joueurs sortaient à peine d’un combat à couteaux tirés de plus d’une heure dans un premier set parsemé de longs échanges. S’il a obtenu les trois premières balles de break du match d’entrée, Murray a bien cédé le premier son engagement après un jeu de 16 minutes, avant de refaire son retard (de 3-1 à 3-3). Le désormais 413e joueur mondial a remarquablement bien tenu la cadence, multipliant les sprints et les courses vers l’avant, souvent couronnés de succès. Plus solide techniquement dans l’alternance du slice et des frappes à plat, il a globalement dominé la diagonale revers et a fini par faire la différence (4-6).

Des progrès majeurs en quelques semaines

Mais l’Ecossais a donc payé l’addition physiquement par la suite (4-6, 6-2) et s’est même retrouvé en danger dès l’entame de la manche décisive. Courageux, il a écarté deux balles de break dans le premier jeu et a rivalisé jusqu’à 4 jeux partout, se montrant capable d’accélérer le jeu et de déborder son adversaire parfois en quelques coups de raquette pour économiser ses forces. Cuit à l’étouffée, Murray a néanmoins cédé une fois de trop son engagement dans ce duel de relanceurs.

Après un ultime changement de côté, il a poursuivi le combat jusqu’à la dernière balle, manquant trois opportunités de refaire son retard. S’il a finalement perdu une bataille, il est loin d’avoir dit son dernier mot. Capable de regarder dans les yeux un joueur du top 30, Murray ne ressemble déjà plus au joueur hésitant qui avait repris la compétition face à Richard Gasquet à Cincinnati voici un mois. Il peut nourrir de légitimes ambitions pour les prochaines semaines s’il continue sur cette voie.

Vidéo - Des progrès mais un petit trou d'air : Murray a fini par flancher face à de Minaur

02:58
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0