Getty Images

Malmené, Monfils a lâché les chevaux pour rejoindre les quarts

Malmené, Monfils a lâché les chevaux pour rejoindre les quarts

Le 25/09/2019 à 15:55Mis à jour Le 25/09/2019 à 17:00

ATP ZUHAI - Gaël Monfils s'est fait peur, mais il sera bien au rendez-vous des quarts de finale. Le Français, tête de série numéro 3 à Zhuhaï, est venu à bout du Britannique Cameron Norrie, 68e joueur mondial, en trois manches (5-7, 6-3, 6-4) mercredi pour son entrée en lice au 2e tour. En quart de finale, il retrouvera l'Espagnol Albert Ramos Vinolas, tombeur de Miomir Kecmanovic (7-6, 6-3).

Il a eu un petit retard à l’allumage mais il a réussi à décoller. Pour son entrée en lice au 2e tour à Zhuhaï, Gaël Monfils ne s’est pas facilité la tâche mercredi contre le Britannique Cameron Norrie, 68e joueur mondial. Mais la tête de série numéro 3 du tournoi a réussi à compenser une mauvaise entame de match pour renverser son adversaire (5-7, 6-3, 6-4) en un peu plus de deux heures de jeu (2h07 exactement). Pour une place dans le dernier carré, il défiera vendredi l’Espagnol Albert Ramos Vinolas, vainqueur plus tôt dans la journée du Serbe Miomir Kecmanovic (7-6, 6-3).

Il aurait sûrement espéré des débuts plus tranquilles, mais Gaël Monfils a assuré l’essentiel mercredi. En lice pour une éventuelle qualification pour le Masters en cette fin d’année, le Français a démarré sa chasse aux points dans le tout nouvel ATP 250 chinois. Dans cette course qui s’annonce effrénée, il a évité une sortie de route précoce, certes pas rédhibitoire, mais qui aurait pu entamer sa confiance. Mal parti, il a su faire l’effort pour éviter le piège tendu par Cameron Norrie.

Vidéo - Un set égaré et 2h de bataille pour commencer : Monfils a dû sortir le bleu de chauffe

01:37

Un changement de rythme salvateur

Car le Britannique a commencé par jouer un bien vilain tour à Monfils. Après avoir écarté la première balle de break du match à 4-3 contre lui, Norrie a profité de la première baisse de concentration adverse pour faire la différence à 5-5 et remporter le premier set dans la foulée (5-7). Pourtant, le Français avait plutôt très bien servi dans la manche inaugurale (81 % de premières balles), mais il manquait un peu d’énergie et s’est retrouvé très en difficulté sur ses secondes (29 % de réussite au cours de ce premier acte, 44 % sur le match).

Dans la chaleur et la moiteur de Zhuhaï, Monfils a souffert et a même dû écarter une balle de break en début de deuxième set à 1-1 d’un missile de coup droit décroisé gagnant. Ce jeu a constitué un vrai tournant : après avoir sauvé les meubles, le 12e joueur mondial a réussi à faire, lui, la différence dans la foulée (5-7, 4-1). Il a ensuite tenu son break d’avance pour remettre les compteurs à zéro et changer le rapport de forces (5-7, 6-3).

Si Norrie a résisté longtemps dans la manche décisive, c’est bien Monfils qui se montrait le plus pressant à la relance. Et à 4 jeux partout, il a donné un coup de collier brutal, frappant de plus en plus fort en coup droit et obtenant le break fatidique sur un superbe passing de revers croisé gagnant. Le numéro 1 français a donc dû mettre le bleu de chauffe, mais c’était peut-être la meilleure chose qui pouvait lui arriver pour rentrer dans son tournoi.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0