AFP

Gaël Monfils battu par Nick Kyrgios en demi-finale

Face à ce Kyrgios-là, Monfils n'a pas trouvé de réponse

Le 08/10/2016 à 08:41Mis à jour Le 08/10/2016 à 13:36

ATP TOKYO - Pas de 4e finale en 2016 pour Gaël Monfils. Le Français a buté sur Nick Kyrgios en demi-finale, vainqueur en deux sets (6-4, 6-4). L'Australien se qualifie pour sa 3e finale de l'année, mais la toute première de sa carrière dans un tournoi ATP 500, où il affrontera le Belge David Goffin, tombeur de Marin Cilic un peu plus tôt (7-5, 6-4).

Gaël Monfils ne verra pas la finale de Tokyo. Le Français est tombé face à un Nick Kyrgios très inspiré ce samedi matin, qui a poussé le huitième mondial vers la sortie après deux sets (6-4, 6-4). Celui qui court après une place au Masters rate là une belle occasion de marquer encore des points précieux dans la course à la grand-messe de Londres et de creuser un peu plus son avance au classement ATP 2016 avec ses poursuivants directs (Nadal, Thiem et Berdych), qui ont tous chuté avant lui.

Samedi, le Français a été bien bousculé par Nick Kyrgios, vainqueur de deux tournois ATP 250 cette année. C'est l'Australien qui a été le plus opportuniste dans le premier set en empochant la seule balle de break procurée, alors que Monfils était dans un bon tempo. Et c'est lui encore qui a sorti des coups incroyables pour garder jalousement son avance dans le deuxième set. Le Français ne s'est pas facilité la tâche en courant après le score, au point de céder après 1h30 de jeu après un troisième break concédé dans le match.

" Ça ne change pas du tout mon état d'esprit pour Shanghai ou Londres"

"C'était un match de haute qualité (...) Nick a été meilleur que moi aujourd'hui (samedi). Il faut l'accepter de temps en temps. Mais ça ne change pas du tout mon état d'esprit pour Shanghai ou Londres", a affirmé le N.1 français, qui n'avait plus joué depuis son élimination de l'US Open par Novak Djokovic il y a près d'un mois. "Peu de joueurs sur le circuit peuvent frapper le même genre de coups que Gaël. C'est un athlète incroyable. Nous avons des jeux différents, je m'appuie davantage sur mon service, mais je veux travailler pour devenir aussi athlétique que lui", a souligné, pour sa part, Kyrgios.

L'Australien se qualifie ainsi pour sa troisième finale de l'année (après Atlanta et Marseille), mais la toute première de sa carrière dans un tournoi ATP 500, où il affrontera le Belge David Goffin, tombeur de Marin Cilic un peu plus tôt (7-5, 6-4). D'un point de vue comptable, Monfils réalise tout de même la bonne opération de la semaine en restant 6e à la Race, avec 665 points d'avance sur le 9e, Tomas Berdych. Mais derrière le Tchèque, ça pousse !

Les deux finalistes à Tokyo réduisent l'écart avec les 10 premiers joueurs du classement : Goffin sera même 10e à la Race, en passant devant Cilic, en cas de victoire dimanche dans la capitale japonaise. Ce qui serait une bonne nouvelle pour le Belge qui n'a plus gagné de titre depuis deux ans sur le circuit ATP. Milos Raonic, lui, peut encore valider sa présence au Masters dès ce week-end s'il se qualifie pour la finale de Pékin en battant Grigor Dimitrov ce samedi.

0
0