Dominic Thiem a refait le coup. Comme en demie face à Matteo Berrettini, l'Autrichien a perdu le premier set 6-3 avant de mettre de côté sa nervosité et de parvenir à déborder Diego Schwartzman, ce dimanche en finale à Vienne. L'Argentin lui a posé beaucoup de problèmes grâce à sa qualité de déplacement. Il a fini par les résoudre pour s'imposer en trois manches (3-6, 6-4, 6-3) et décrocher un deuxième titre à domicile cette saison, après celui acquis à Kitzbühel début août.

Dès le premier jeu de la rencontre, le public autrichien a salué une amortie de Thiem et donné le ton de cette finale électrique. On a vite compris que le héros national aurait du mal à se défaire de la pression ambiante et d'un adversaire en pleine confiance après son succès probant face à Gaël Monfils en demie. Après un échange de break, Schwartzman s'est détaché à 2-2, puis a conclu le set grâce à une belle course vers l'avant sur le service d'un Thiem passablement énervé, alternant entre coups retenus et forcés.

Masters Rome
Avec un 36e titre, Djokovic devient le maître des Masters 1000
21/09/2020 À 17:09

Et le match a tourné

Lors de la deuxième manche, Thiem a manqué deux occasions de breaker et a multiplié les invectives envers lui-même, sans solution face à un Schwartzman toujours capable de le contraindre au coup de trop. Mais quand l'Autrichien est enfin parvenu à se relâcher, l'Argentin est descendu d'un cran physiquement et le match a basculé, à 4-4 dans la deuxième manche. Les spectateurs l'ont senti lors du jeu suivant, quand Thiem a remporté un joli point après trois volées pour s'octroyer une balle de set, qu'il a converti dans la foulée.

Trois volées pour conclure au filet et Thiem a fait se lever la foule

Qui dit mieux ? Personne

L'ultime manche n'a pas été à sens unique, mais le break initial du 5e mondial a été décisif. La puissance de ses coups a parlé et sa victoire a semblé inéluctable au fil des minutes. Au bout de celle-ci, obtenue en 2h25, un seizième sacre, le cinquième cette saison. Personne ne fait aussi bien sur le circuit ATP.

Schwartzman a de son côté signé une très belle semaine. Mais en butant sur la dernière marche, il a raté l'occasion de faire un bond à la Race. 14e, il se serait retrouvé à hauteur de Gaël Monfils (10e) en cas de titre à Vienne. Le Masters reste envisageable pour lui, mais pour voir Londres il devra faire des étincelles à Bercy et compter sur de nombreuses défaillances de ses rivaux.

Schwartzman a failli le rendre fou, mais Thiem est parvenu à lâcher ses coups

Masters Rome
Quel match ! Schwartzman sort Shapovalov au bout du suspense
20/09/2020 À 20:37
Masters Rome
A une semaine de Roland, le fantôme de Nadal : "Ce n'est pas le moment de chercher des excuses"
19/09/2020 À 22:47