Getty Images

ATP Washington : Alexander Zverev remporte le titre après son succès contre Alex De Minaur

Zverev écrase De Minaur et conserve son titre

Le 05/08/2018 à 22:20Mis à jour Le 06/08/2018 à 01:58

ATP WASHINGTON – Alexander Zverev conserve son titre. L'Allemand n'a fait qu'une bouchée du jeune Australien Alex De Minaur, dimanche, en finale du tournoi (6-2, 6-4). Les deux petites manches auront seulement duré 1h14. Le temps, pour le numéro 3 mondial, de s'assurer le gain du neuvième titre de sa carrière.

Alexander Zverev se sent comme chez lui à Washington. Déjà vainqueur du tournoi l'an dernier, il a récidivé ce dimanche en dominant très facilement Alex De Minaur en deux manches (6-2, 6-4). Il est le premier joueur à conserver son titre dans la ville américaine depuis Juan Martin del Potro en 2009. L'Argentin menaçait d'ailleurs sa place de numéro trois mondial après sa finale cette semaine au Mexique. Mais l'Allemand a su la protéger en réussissant ce doublé.

De son côté, l'Australien disputait, à 19 ans seulement, la deuxième finale de sa carrière sur le circuit ATP. Et cela s'est vu contre un joueur désormais habitué à gérer ces rendez-vous. Zverev a rapidement pris l'ascendant sur son adversaire. Dès le premier jeu de la partie en réalité. La tête de série numéro un du tournoi a breaké d'entrée, avant de prendre le large pour mener 4-0. Et de virer en tête sur sa première balle de set (6-2).

Zverev, intouchable sur son service

Comme lors du tour précédent contre Stefanos Tsitsipas, le joueur allemand a en revanche eu un peu plus de mal à maintenir un niveau de jeu élevé dans la deuxième manche. Mais comme face au Grec, il n'a concédé aucune balle de break au cours de la partie. Intouchable sur sa mise en jeu, il s'est détaché en prenant l'engagement du 72e mondial à 1-1. Suffisant, donc, pour s'imposer en dépit des trois balles de match sauvés par De Minaur (6-2, 6-4).

Il s'agit du neuvième titre sur le circuit pour Zverev, qui compte trois Masters 1000, deux ATP 500 et quatre ATP 250. Il sera bien évidemment l'un des principaux favoris à Toronto, tournoi qui débute lundi et dont il est aussi le tenant du titre. Sa victime du jour se consolera, elle, avec le bon qu'elle va effectuer au classement et son entrée dans le Top 50 (45e).

0
0