AFP

Pour sa première finale, Herbert n'a pas fait de miracle

Pour sa première finale, Herbert n'a pas fait de miracle

Le 29/08/2015 à 20:47Mis à jour Le 29/08/2015 à 21:27

WINSTON-SALEM – Pierre-Hugues Herbert a perdu face au Sud-Africain Kevin Anderson sa première finale sur le circuit ATP. A Winston-Salem, le Français s'est incliné en deux sets, 6-4, 7-5.

Pierre-Hugues Herbert n'est pas allé au bout de son rêve. Pour la première finale de sa carrière sur le circuit ATP, le Français n'a pas fait le poids face à Kevin Anderson. A Winston-Salem, le joueur de 24 ans, issu des qualifications, a été battu en deux sets par le 15e joueur mondial (6-4, 7-5). Le Sud-Africain, très solide sur chacune de ses mises en jeu, remporte le troisième titre de sa carrière, le premier depuis 2012.

Herbet a commencé son match comme les deux précédents : en perdant le premier set. Mais s'il avait réussi à renverser la situation face à Steve Johnson et Pablo Carreno-Busta, il n'est, cette fois-ci, pas parvenu à inverser la tendance. Dominé dans l'échange par son adversaire, il a buté sur un Kevin Anderson impeccable sur ses mises en jeu. C'est simple, le Sud-Africain n'a concédé aucune balle de break sur l'ensemble de la première manche, alors qu'Herbert, lui, a fini par céder son service (6-4).

92e à l'ATP lundi

Malgré la perte du set, le Français a eu des occasions de revenir dans sa finale. Quatre exactement, soit le nombre de balles de break qu'il a obtenues à 2-1 dans le 2e set. Mais Anderson les a toutes écartées, notamment grâce à de grosses premières. Alors qu'il n'avait pas été une seule fois en danger sur son propre service et qu'il se dirigeait vers un tie-break, Herbert a fini par céder au pire moment sur une vilaine double faute.

Opportuniste sur le coup, Anderson ne s'est pas fait prier pour aller conclure le set et le match sur le jeu suivant. Après deux défaites en finale en 2015 (à Memphis, face au Japonais Kei Nishikori, et au Queen's, face au Britannique Andy Murray), il s'offre le premier tournoi de sa saison. Et une bonne dose de confiance à quelques heures du début de l'US Open. Herbert lui n'a pas tout perdu : il va faire un bond au classement ATP passant de la 140e place à la 92e.

0
0