AFP

Masters : Roger Federer en finale après sa victoire contre Stanislas Wawrinka

Quatre balles de match sauvées, 2h48 de combat... Federer est un miraculé

Le 16/11/2014 à 00:11Mis à jour Le 16/11/2014 à 00:37

Roger Federer s'est qualifié pour la finale du Masters en battant à l'arraché Stanislas Wawrinka (4-6, 7-5, 7-6) après avoir sauvé quatre balles de match. Le Bâlois a eu très chaud, mais il disputera dimanche sa neuvième finale dans le tournoi des maîtres.

Roger Federer revient de très loin. Le Bâlois a réussi à venir à bout de son compatriote Stan Wawrinka en trois sets (4-6, 7-5, 7-6), en demi-finale du Masters samedi soir. Mené pendant la quasi-intégralité de la rencontre, il a effacé quatre balles de match pour s'imposer dans un tie-break à suspens. Après 2h48 d'efforts, Federer a obtenu le droit d'affronter Novak Djokovic en finale ce dimanche. Ce sera sa neuvième en carrière.

Irrésistible depuis le début du tournoi, avec seulement 13 jeux et aucun set concédés, le N.2 mondial a cette fois été inquiété. Dès le troisième jeu, il a cédé pour la première fois à Londres son service. Wawrinka a rapidement pris la direction de l'échange face à un adversaire peu à l'aise en fond de court. Cela lui a permis de décrocher la première manche (6-4), avec 100% de points gagnés derrière sa première, ne servant toutefois qu'à 37%. Dans le deuxième set, le Vaudois s'est tendu dans le final, concédant sa mise en jeu au plus mauvais des moments (5-7).

Wawrinka a simplement manqué de réalisme

Roger Federer a réussi à revenir en écourtant les échanges tout en réduisant son nombre de fautes. Mais il n'a pas vraiment profité de cette dynamique en perdant d'entrée de troisième manche sa mise en jeu. Il a alors couru derrière le score mais obligé son compatriote à servir pour le match. Dans un jeu de plus de 10 minutes, le Bâlois a sauvé trois balles de match pour revenir à hauteur. Puis a effacé deux balles de break pour reprendre les devants pour la première fois depuis 1-0 au premier set. Cela s'est terminé au jeu décisif, avec une nouvelle balle de match sauvée, à 6-5, sur un service gagnant. Au contraire de son adversaire, la première a été la bonne pour Federer, sur une montée osée avec un revers coupé (8-6).

Wawrinka a fait la pluie et le beau temps (43 coups gagnants pour 48 fautes directes contre 25 coups gagnants et 26 fautes pour Federer) mais n'a pas vraiment été récompensé. Sans complexe, il a tout de même subi sa 15e défaite en 17 confrontations, sa première balle l'ayant fui dans les moments cruciaux. En décrochant sa 72e victoire de la saison, Roger Federer s'est offert l'occasion de remporter son septième Masters en 13 participations. Mais il lui faudra montrer un autre visage face au numéro un mondial.

0
0