Panoramic

Masters : Gaël Monfils déclare forfait pour son 3e match, David Goffin le remplace

A bout physiquement, Monfils cède sa place à Goffin

Le 16/11/2016 à 20:54Mis à jour Le 16/11/2016 à 21:58

MASTERS LONDRES - Battu lors de ses deux premiers matches, Gaël Monfils a décidé de déclarer forfait pour son 3e match de poules contre Novak Djokovic. Le Français, touché aux côtes, sera remplacé par le Belge David Goffin.

Ce n'est pas vraiment une surprise. Gaël Monfils, d'ores et déjà éliminé du Masters après ses défaites face à Milos Raonic et Dominic Thiem, le Français a annoncé mercredi soir lors d'une conférence de presse qu'il quittait le tournoi. Il ne disputera donc pas son troisième et dernier match, jeudi, face à Novak Djokovic, et sera remplacé par David Goffin. Promu premier remplaçant après les désistements de Tomas Berdych et Jo-Wilfried Tsonga, le Belge va effectuer ses premiers pas dans le tournoi des maîtres face au quadruple tenant du titre.

Gaël Monfils souffre depuis le tournoi de Stockholm le mois dernier d'une blessure intercostale qui l'avait notamment contraint à déclarer forfait pour le Masters 1000 de Paris-Bercy. A Londres, il est apparu clairement diminué physiquement. "Depuis ma blessure (aux côtes le 20 octobre), je n'ai jamais rejoué sans gêne, a concédé Monfils ce mercredi. J'ai fait ce que j'ai pu, mais avec les entraînements et les matches, ça n'a fait que se dégrader. Il fallait arrêter avant que ça ne devienne trop grave."

Après sa défaire contre Thiem, mardi, le numéro un tricolore a confié qu'il s'était fait "encore un peu plus mal". "Je vais voir si je joue le prochain match en fonction de mon état", avait-il ajouté. La réponse, négative, n'aura étonné personne. "Aujourd'hui j'ai tenté, j'ai fait un peu de physique. Ce n'est pas passé. Il y a beaucoup de déplacements qui me font de plus en plus mal. Je ne pense pas avoir aggravé ma blessure mais je l'ai re-réveillée."

Monfils met donc fin à sa saison, la meilleure de sa carrière. Mais il ne s'en contente pas, souhaitant s'en servir de "cap" pour l'exercice 2017. "Je vais apporter quelques changements techniques, et un peu personnels, pour être mieux dans ce qu'on essaie d'entreprendre." Après deux matches sans reliefs pour son premier Masters, l'apprentissage continue pour le numéro un français.

0
0