Le contexte

Il va falloir peut-être s'y habituer. Roger Federer et Rafael Nadal ont eu beau briller de mille feux cette saison, ce ne sont pas eux qui sont au bout du chemin de la saison 2017. Mais bien leur bourreau de la semaine, David Goffin, et l'homme en forme du moment, Grigor Dimitrov. Une surprise, au vu des standards des dernières saisons où seulement quatre joueurs d'exception aimaient truster les titres les plus importants. L'année a réservé des surprises de tous les côtés. Si Bercy a grossi le trait en proposant une finale pour le moins inattendue entre Jack Sock et Filip Krajinovic, celle qui opposera le Belge au Bulgare sera de la même veine.

ATP World Tour Finals
Goffin, une semaine de rêve à concrétiser
19/11/2017 À 07:27

Goffin, qui est en train de jouer la semaine de sa carrière au passage, n'avait encore jamais joué de finale majeure en Grand Chelem. Et le voilà aux portes de son plus beau titre. Peu de joueurs sont parvenus à dominer Nadal et Federer sur un même tournoi. Goffin est devenu le 6e homme à le faire. Si l'on rajoute sa victoire sur Djokovic à Monte-Carlo, dire que le Belge est capable de coups mémorables n'est pas exagéré. Ce qu'il a fait à Londres est assez dingue, surtout lorsque l'on sait que, ces dernières semaines, il était cuit physiquement. A croire que l'adversité rencontrée dans le tournoi des Maîtres l'a réveillé. Imaginez ce que ça pourrait donner en finale de Coupe Davis la semaine prochaine...

Ce qui est assez dingue aussi, c'est que le Liégeois a failli retrouver en finale l'autre joueur qualifié de dernière minute au Masters, Jack Sock. Mais le lauréat de Bercy n'a pas réussi de nouveau rush victorieux face à Grigor Dimitrov. Le Bulgare a incontestablement lâché le frein à main dans ce tournoi. Le voici en finale sans perdre un match. Pas mal pour une première dans un rendez-vous d'une telle envergure. On pourrait dire la même chose de Goffin, à ceci près qu'il a participé à un match l'an passé, dans la peau du remplaçant de Gaël Monfils. Cela ne lui avait franchement pas réussi (défaite 6-1, 6-2 face à Novak Djokovic). Un an plus tard, l'histoire est bien différente.

Leur face-à-face : 7-1 pour Dimitrov

Sur le papier, Dimitrov mène largement les débats face au Belge. Il mène par quatre victoires à une sur le circuit ATP, série que l'on peut pousser à 7-1 si l'on rajoute les tournois Challenger et Future. Rien que sur la saison 2017, le Bulgare a remporté trois matches : en quart de finale de l'Open d'Australie, en finale de Sofia et surtout lors du 2e match de poule de ce Masters. Un succès net et précis soldé sur un cinglant 6-0, 6-2, survenu deux jours après la victoire marathon de Goffin sur Nadal. Le Belge, quant à lui, a signé son unique victoire face à Dimitrov sur le tournoi ATP 500 de Rotterdam en février dernier. C'était sur dur en indoor. Peut-être pas si anodin que cela.

Leur parcours

  • Grigor Dimitrov

Matches de poule : bat Dominic Thiem (AUT) 6-3, 5-7, 7-5
bat David Goffin (BEL) 6-0, 6-2
bat Pablo Carreno Busta (ESP) 6-1, 6-1
Demi-finale : bat Jack Sock (USA) 4-6, 6-0, 6-3

  • David Goffin

Matches de poule : bat Rafael Nadal (ESP) 7-6, 6-7, 6-4
battu par Grigor Dimitrov (BUL) 0-6, 2-6
bat Dominic Thiem (AUT) 6-4, 6-1
Demi-finale : bat Roger Federer (SUI) 2-6, 6-3, 6-4

Ils ont dit

David Goffin

La fatigue, ça ne veut rien dire. Il faut simplement que je profite de chaque moment, de chaque match, parce que ce sont les plus grandes finales de ma carrière. J'ai réussi à gérer la pression, ça devrait aussi m'aider pour la Coupe Davis...

Grigor Dimitrov

Ce match de poule face à David appartient au passé. J'aimerais tellement pouvoir appuyer sur "replay". Mais je suis sûr qu'aucun de nous deux ne va penser à ce match. David Goffin est un joueur très intelligent. Il peut être dangereux quand il le veut.

Les 3 stats à avoir en tête

  • 0. David Goffin est un ovni en finale du Masters. Le Belge de 26 ans n'a jamais joué une finale de Grand Chelem, ni même une demi-finale majeure. Il n'a même jamais disputé de finale de Masters 1000. Cette saison, il n'a joué qu'une seule demi-finale en M1000, à Monte-Carlo. Dimitrov, lui, a ouvert son compteur cette saison à Cincinnati, ajoutant cela à une seconde demi-finale en Grand Chelem jouée à l'Open d'Australie.
  • 3. Lundi prochain, quel que soit le résultat de la finale du Masters, Grigor Dimitrov sera numéro trois mondial pour la première fois de sa carrière. David Goffin, lui, sera au mieux 5e. S'il gagne, le Belge pourra donc se targuer d'avoir battu les 3 premiers joueurs mondiaux de la fin de saison 2017 !
  • 10. C'est la première fois depuis 10 ans qu'un nouveau "Maître" se qualifie pour une finale de Masters dès sa première participation. Le dernier à l'avoir fait était David Ferrer en 2007. Il faut remonter à 1998 pour voir un "rookie" s'imposer : c'était Alex Corretja.

Notre avis

Sur le papier, cette finale sent le match à sens unique en faveur du Bulgare. Dimitrov n'a pas perdu un match dans ce Masters et sa dernière confrontation face au Belge s'est transformée en fessée. Mais les deux jeux concédés en début de semaine sont déjà de l'histoire ancienne. Goffin a retrouvé sa superbe et la finale qui s'annonce n'aura sans doute rien à voir avec ce match de poule. Sa victoire sur Roger Federer a bluffé tout le monde. Y compris lui-même. Le héros belge de cette fin de saison pourrait bien être la cerise inattendue d'un gâteau surprise en 2017. Encore une.

ATP World Tour Finals
Finale du Masters et 3e place mondiale : Dimitrov n'a pas fait les choses à moitié
18/11/2017 À 22:13
Tennis
0+0, Goffin en clair-obscur, Cerundolo historique... les stats de la semaine
HIER À 00:55