Getty Images

Federer tire un bilan positif de 2018 : "Redevenir n°1 mondial a été un moment très important"

Federer tire un bilan positif de 2018 : "Redevenir n°1 mondial a été un moment très important"

Le 18/11/2018 à 00:47Mis à jour Le 18/11/2018 à 09:47

MASTERS - Eliminé par Alexander Zverev en demi-finale, samedi, Roger Federer a tiré malgré tout un bilan positif de sa saison 2018, marquée par la conquête d'un 20e Grand Chelem et la place de n°1 au mois de février. Le n°3 mondial s'est dit prêt à attaquer 2019.

Roger Federer se met une bonne note. Éliminé en demi-finale du Masters par Alexander Zverev, samedi à Londres, le Suisse s'est montré satisfait de son exercice 2018. Plutôt que de ressasser les occasions manquées depuis juin et les petits accidents de parcours à Wimbledon et à l'US Open, le n°3 mondial a trouvé l'ensemble positif et encourageant pour la suite. "Je dois vous dire que je suis fier d'être toujours aussi compétitif à 37 ans et toujours aussi heureux de jouer au tennis", a expliqué Federer dans des propos rapportés par l'ATP.

Même s'il a une nouvelle fois buté aux portes d'une onzième finale dans le tournoi des maîtres, le Suisse n'a pas fait de ce dernier rendez-vous de la saison un échec. Sa demi-finale et son niveau croissant lui ont plu. Oui, sa saison est moins bonne qu'en 2017. Mais il avait prévenu il y a un an : l'année 2018 serait différente. "Aussi déçu puis-je être de cette défaite (face à Alexander Zverev, ndlr), si je regarde en arrière je suis très heureux de cette saison. Elle est historique d'une certaine façon", a-t-il souligné. "Redevenir n°1 mondial et je dis cela de la manière la plus honnête possible, cela a été un moment très important pour moi. Car je ne pensais pas le redevenir à nouveau."

" Pete Sampras a dit un jour : 'Si vous gagnez un tournoi du Grand Chelem, c'est une bonne saison'"

"Pete Sampras a dit un jour : 'Si vous gagnez un tournoi du Grand Chelem, c'est une bonne saison'. Donc ma saison a très bien débuté", a expliqué Federer qui a vécu un tournant après Rotterdam et son retour sur le trône. "La seconde partie de la saison aurait pu être meilleure. Car j'ai toujours pour objectif de faire les choses du mieux possible. J'ai réussi à avoir quelques opportunités lors de cette période. J'ai peut-être perdu quelques matches disputés qui auraient pu donner une autre allure à tout ça."

Le cap des 100 titres, pas une priorité

Toujours coincé à 99 titres depuis son sacre à Bâle, Federer va attaquer 2019 avec une motivation intacte et des objectifs. Notamment à Melbourne où il a retrouvé une seconde jeunesse. "J'ai une nouvelle fois très bien joué en Australie cette année. Donc je suis impatient d'y revenir dans deux mois", a-t-il précisé. En tous cas pas question de chômer cet hiver. Après les vacances en famille, Federer va rafistoler quelques secteurs de son jeu, notamment le jeu vers l'avant.

Pour les 100 titres, on verra sur le moment. Le Suisse ne s'est pas fait une montagne de ce cap qu'il juge plus symbolique qu'autre chose. "Je n'ai pas besoin de l'atteindre, mais allons-y quand même", a souri le n°3 mondial. "Je continuerai quand même à vivre si j'échoue."

Vidéo - Federer : ''Audacieux de la part de Zverev d'arrêter l'échange''

01:05
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0