Getty Images

Masters Londres : Rafael Nadal déclare forfait, Novak Djokovic assuré de finir l'année N.1 mondial

Nadal se retire et cède définitivement sa couronne à Djokovic

Le 05/11/2018 à 16:50Mis à jour Le 05/11/2018 à 17:29

MASTERS LONDRES - La nouvelle était attendue. Rafael Nadal a officiellement déclaré forfait ce lundi pour l'ultime tournoi de la saison. Et ce, en raison de la blessure aux abdominaux qui l'avait déjà contraint à se retirer du Masters de Paris-Bercy la semaine passée. Novak Djokovic terminera donc l'année numéro un mondial. A Londres, c'est John Isner qui prendra sa place.

Il n'y aura pas de lutte finale ! Le nouveau forfait de Rafael Nadal pour le Masters de Londres a mis fin au suspense pour la place de numéro 1 mondial. Auteur d'un retour spectaculaire lors de la deuxième partie de saison, Novak Djokovic est assuré de finir le 31 décembre prochain sur le trône de la planète tennis, qu'il vient de récupérer ce lundi. Une juste récompense. Mais on reste un peu sur notre faim.

Rafael Nadal n'a pas pu défendre sa place comme il l'espérait. Encore une fois, son corps est venu le rattraper. Ce coup-ci, c'est un problème aux abdominaux qui l'a stoppé. Ce souci l'avait déjà contraint à annuler sa participation à Bercy la semaine passée quelques minutes avant son premier match. Cette fois, il le prive d'un grand rendez-vous londonien. Et le champion de Majorque va profiter de cette pause pour se faire opérer de la cheville. "Comme le problème au muscle abdominal m'empêche de jouer à Londres, nous profitons de ce moment pour supprimer le corps libre dans la cheville et ainsi éviter des problèmes futurs", annonce Rafa sur son compte Twitter.

Voir à plus long terme

A 32 ans et après de nombreux pépins physiques ces dernières années, Rafael Nadal qui n'a plus rejoué depuis son abandon en demi-finales de l'US Open début septembre, joue la prudence. En toute logique. Comme Roger Federer, il doit aussi prendre soin de son corps pour durer. "Ces mots marquent ma fin de saison. Ca a été une saison compliquée, très bonne au niveau tennistique quand j'ai été en mesure de jouer, et à la fois très mauvaise en terme de blessures", a expliqué le Majorquin. Son ambition est maintenant d'arriver "en pleine condition pour la prochaine saison". Le rendez-vous est pris en 2019.

En attendant, John Isner et Novak Djokovic en profitent. Dixième au classement ATP, le premier va découvrir l'ambiance d'un Masters. Et le second va conserver sa couronne pour conclure l'année 2018, qu'importe son résultat à Londres où il n'était pas la saison passée. Et c'est bien mérité.

Un come-back incroyable

S'il a profité des forfaits répétitifs de Nadal pour signer un retour fracassant sur le toit du tennis, Novak Djokovic ne doit rien à personne. Depuis le début de l'été, le Serbe est redevenu le champion insatiable que l'on connaissait. Avec une série de vingt-deux victoires d'affilée interrompue ce dimanche en finale à Bercy, un Grand Chelem (US Open) et deux Masters 1000 (Cincinnati, Shanghaï), il a signé une razzia impressionnante. Il a retrouvé l'envie, la confiance et son tennis. Le cocktail gagnant dans cette fin d'année 2018.

Ce lundi, le Serbe avait ainsi logiquement atteint le sommet du classement ATP, une première depuis début novembre 2016. Avec plus de 2000 points d'avance sur Roger Federer – numéro 3 mondial -, il est assuré de conserver son siège dans les prochains mois alors que le vainqueur du Masters peut gagner 1500 points au maximum à Londres. Djoko va donc pouvoir jouer l'esprit libéré à l'O2 Arena. Voilà qui promet.

Novak Djokovic au Rolex Paris Masters
0
0