Eurosport

Prêts pour la revanche

Prêts pour la revanche
Par Eurosport

Le 22/04/2011 à 22:23Mis à jour Le 24/04/2011 à 11:30

Une semaine après Monte-Carlo, Rafael Nadal et David Ferrer vont se retrouver en finale à Barcelone dimanche. Les deux Espagnols n'ont connu aucun souci samedi en demi-finales. Ferrer a dominé Nicolas Almagro (6-3, 6-4), alors que le numéro un mondial a balayé le Croate Ivan Dodig, 6-3, 6-2.

Ils ne se quittent plus. Après Monte-Carlo, Rafael Nadal et David Ferrer disputeront dimanche à Barcelone leur deuxième finale en une semaine. Le numéro un mondial, cinq fois vainqueur à Barcelone (2005 à 2009), retrouve la finale du tournoi catalan après avoir été forfait l'année dernière. Comme lors de ses deux dernières victoires, en 2008 et 2009, le Majorquin sera donc opposé à David Ferrer, en train de devenir son "meilleur ennemi" sur terre battue.

Nadal a remporté samedi son 33e match consécutif sur la surface ocre, et sa 500e victoire au total depuis son passage chez les professionnels. Il a écarté la surprise du tournoi, le Croate Ivan Dodig. Dodig a tout donné, n'hésitant pas à se jeter sur la terre battue catalane pour tenter de remettre une balle, mais cela n'a pas suffi face à la "maquina" Nadal, vainqueur 6-3, 6-2 en 1 heure 27 minutes. "Ivan (Dodig) a fait un très bon tournoi. Pour moi c'est une grande satisfaction que de pouvoir aller en finale d'un tournoi comme celui-là. Cela représente beaucoup", a souligné Nadal.

Un peu plus tôt, David Ferrer avait déjà composté son billet pour la finale en dominant son compatriote Nicolas Almagro. Un duel de cogneurs, mais assez facilement dominé au final par Ferrer, beaucoup plus régulier, et plus en confiance aussi qu'Almagro. "Je suis très content, j'ai fait un très grand match", a déclaré Ferrer à TVE. "Ce tournoi est celui qui me motive le plus, celui que je désire le plus", a ajouté le numéro 6 mondial, qui a signé son 25e succès en 30 rencontres cette saison. "Rafa (Nadal) est de loin le meilleur", a-t-il toutefois concédé. Ces deux dernières semaines, seul Nadal a réussi à prendre un set à Ferrer et en dehors du numéro un mondial, Almagro est même le premier, samedi, à lui avoir pris plus de trois jeux dans une manche...

0
0