Getty Images

Coaching, code de conduite plus souple : Mouratoglou veut rendre le tennis plus "spectaculaire"

Coaching, code de conduite plus souple : Mouratoglou veut rendre le tennis plus "spectaculaire"

Le 24/09/2019 à 18:28Mis à jour Le 24/09/2019 à 19:26

Interrogé par le média britannique Sky Sport, Patrick Mouratoglou a estimé que le tennis devait évoluer pour attirer davantage le public. Il a notamment plaidé pour la généralisation du coaching sur le court et pour un code de conduite moins strict pour que les spectateurs s’identifient davantage aux champions.

L’âge moyen élevé des spectateurs de ce sport (62 ans d'après lui) préoccupe Mouratoglou qui propose donc des solutions pour le rendre plus attractif. "Les gens regardent le sport, comme les films, pour ressentir des émotions. (…) Je pense qu’introduire le coaching sur le court serait bon pour le spectacle. C’est super pour permettre aux gens de comprendre le jeu, parce que vous entendez de très intéressants échanges entre les coaches et les joueurs pendant un match", a-t-il estimé.

Encourager les joueurs à "montrer leurs émotions"

Le coaching est un cheval de bataille de Mouratoglou qui dénonce une hypocrisie généralisée. "Je ne vais donner aucun nom, mais même les joueurs réputés pour être les plus grands guerriers du circuit sont aidés par leur box pendant un match. Ils ne s’en sortent pas tout seuls", a-t-il ajouté. Si l’argument est pertinent dans la grande majorité des cas, sa joueuse Serena Williams ne fait toutefois jamais appel au coaching sur le circuit WTA, alors qu’elle pourrait y avoir recours.

Du côté de ces messieurs, Roger Federer a toujours été opposé à cette évolution : le Suisse, qui ne se tourne que rarement vers son box pendant une partie si ce n’est pour serrer le poing, considère que chaque joueur ou joueuse doit être capable de trouver des solutions sur le court. Et cela n’empêche pas, il est vrai, de définir une tactique ou plusieurs plans de jeu avec son équipe avant le match pour s'adapter ensuite.

Mouratoglou ne veut pas toucher aux règles fondamentales du jeu. Mais selon lui, un des autres problèmes actuels du tennis professionnel réside dans son code de conduite trop strict pour les joueurs qui ont du mal à s’en affranchir (à l’exception notable de Nick Kyrgios). "Depuis 10-20 ans, les fans que je rencontre sur le circuit me disent que les joueurs avaient davantage de personnalité avant. Je leur réponds que non, nous avons des caractères forts dans le tennis de nos jours, mais ils ne s’expriment pas sur le court. (…) Il faudrait adopter un code de conduite plus permissif pour que les joueurs soient encouragés à montrer leurs émotions", a-t-il enfin considéré.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0