AFP

Del Potro est venu à bout de la machine à aces Karlovic, l'Argentine recolle à 1-1 contre la Croatie

Trop costaud pour la machine à aces Karlovic, Del Potro permet à l'Argentine d'égaliser

Le 25/11/2016 à 21:41Mis à jour Le 25/11/2016 à 23:23

COUPE DAVIS - Juan Martin Del Potro a battu vendredi soir Ivo Karlovic en quatre sets (6-4, 6-7, 6-3, 7-5) dans le deuxième simple de la finale de la Coupe Davis entre la Croatie et l'Argentine, qui se dispute à Zagreb. Ce succès permet aux Argentins de revenir à un point partout au terme de cette première journée puisque Marin Cilic avait disposé un peu plus tôt de Federico Delbonis.

    Ce match de cogneurs a tenu ses promesses. Entre le serial serveur Karlovic et un Del Potro plus polyvalent mais guère moins puissant, les balles ont souffert, pour le plus grand plaisir du public massé dans la Zagreb Arena. Karlovic a saoûlé son adversaire de son traditionnel service dévastateur et encore une fois très efficace (36 aces). Mais à trop compter sur sa mise en jeu, au point de raccourcir systématiquement les échanges, le Croate a proposé un jeu quelque peu stéréotypé à son adversaire.

    Karlovic, de retour en équipe de Croatie pour la première fois depuis 2012, a ainsi perdu le premier jeu du match sur son service. Del Potro, imperturbable lui aussi sur sa première balle (90% de points gagnés), a pu contrôler le tempo du match, s'assurant de ne pas se mettre à la faute. Après avoir remporté la première manche 6-4, l'Argentin ne s'est manqué qu'une fois, en fin de deuxième manche. Dans le tie-break (personne n'ayant perdu son engagement), Del Potro a mené 5-2, puis 6-4. Avant de craquer, enchaînant des fautes directes rares.

    Del Potro implacable sur les points cruciaux

    Malgré cette deuxième manche remportée par Karlovic, les deux joueurs n'ont pas changé d'un iota le scénario de ce match. Dans ce bras de fer, seuls comptaient les quelques rares moments de faiblesse, pas le coup d'éclat. Et à ce petit jeu, Del Potro a tout simplement ce petit plus, ce mélange de patience et de justesse digne des plus grands, pour appuyer au moment opportun et profiter de la moindre faille. Alors quand Karlovic a manqué son jeu de service à 4-3 dans le troisième set, Del Potro s'est engouffré dans la brèche, irrésistiblement.

    Même mené deux sets à un, Karlovic n'a rien voulu modifier. Mal lui en a pris. Car c'est cette fois sur une double faute du Croate à 5-5 que Del Potro a pu le faire tomber définitivement. Jamais breaké du match, "Delpo" n'a pas tremblé pour conclure sur son engagement et exulter en se tournant vers son camp et ses supporters. L'Argentin tient là sa première victoire dans un match de finale de Coupe Davis après trois échecs. Une victoire partout, balle au centre avant le week-end.

    0
    0