Getty Images

Tsonga bat Darcis et la France égalise contre la Belgique (1-1)

En vrai leader, Tsonga a remis la France à l'endroit

Le 24/11/2017 à 18:31Mis à jour Le 24/11/2017 à 18:59

COUPE DAVIS - Jo-Wilfried Tsonga a remis les Bleus sur de bons rails. Vainqueur de Steve Darcis en trois sets (6-3, 6-2, 6-1) ce vendredi, le Manceau a permis à l'équipe de France de revenir à égalité (1-1) à l'issue de la première journée. Samedi, le double va coûter très cher dans cette finale de Coupe Davis.

Jo-Wilfried Tsonga permet à la France d’égaliser face à la Belgique. Après la défaite initiale de Lucas Pouille face à David Goffin, le Manceau a joué à la perfection son rôle de numéro un français, en ramenant les Bleus à un point partout face aux Belges. Tsonga a surclassé Steve Darcis en trois sets (6-3, 6-2, 6-1) et 1h47' de jeu. Plus solide physiquement et plus puissant à l’échange, le Français a fait exploser le numéro deux belge, qui n’a pas trouvé de solution pour réagir. Egalité parfaite le vendredi, comme toujours, le double du samedi sera vital.

Très attendu par le public français pour apporter le premier point à la France, Jo-Wilfried Tsonga est tout de suite entré dans son match et n’a pas déçu. C’est lui qui a obtenu les deux premières balles de break en tout début de partie, bien sauvées par un Steve Darcis appliqué à la volée. Le Belge, un ton en dessous à l’échange, a fini par craquer à 4-3 face au Français, qui a ensuite pu conclure le set facilement sur sa mise en jeu.

Tsonga face à Darcis en Coupe Davis

Tsonga face à Darcis en Coupe DavisGetty Images

Aucune balle de break concédée

A l’image du premier match entre David Goffin et Lucas Pouille, le numéro un a déroulé tandis que le numéro deux s’est effondré. Jo-Wilfried Tsonga a enfoncé le clou en début de deuxième set en signant un double break pour rapidement mener 5-1. Totalement dépassé, Steve Darcis est allé chercher un petit sursis sur sa mise en jeu pour pouvoir servir le premier dans la troisième manche.

Le Belge a tenu un jeu avant de craquer une nouvelle fois face à la puissance de frappe de Tsonga. 20 coups gagnants dont 14 côté coup droit, le Français a pu s’appuyer sur une très bonne qualité de frappe pour surclasser le numéro deux belge. Mieux, il n’a pas concédé une seule balle de break dans ce match pour ramener les deux équipes à égalité.

Frustré par les deux dernières finales de Coupe Davis de la France, où il n’a pas pu jouer son rôle, cette fois Jo-Wilfried Tsonga a montré qu’il est bel et bien le numéro un que les Bleus attendent. Un point apporté en patron et un match bien maîtrisé de bout en bout, avec de belles séquences en attaque. Le public français va peut-être retrouver le Manceau samedi en double, mais attend surtout avec impatience le choc des numéros un dimanche face à David Goffin, on en salive d’avance.

0
0