Même réformée, la Coupe Davis garde son charme. Une semaine après la fin de l'US Open, la compétition internationale a repris ses droits après presque deux années de coupure suite à la pandémie de Covid-19. Les nations non-qualifiées pour l'édition 2020-2021 disputent les places d'accession à l'édition 2022 ce week-end. L'Argentine fait face à une équipe de Biélorussie venue sans ses meilleurs joueurs, Ilia Ivashka et Egor Gerasimov, mais avec des petits jeunes Erik Arutiunian et Daniil Ostapenkov pour ne citer qu'eux.
Diego Schwartzman se souviendra d'ailleurs de Daniil Ostapenkov. Âgé de 18 ans, celui qui a le même prénom qu'un certain Daniil Medvedev, a battu avec la manière le 15e mondial (6-4, 6-3) sur le court Guillermo-Vilas du Lawn Tennis Club de Buenos Aires, un endroit mythique du tennis argentin, également surnommé "la Cathédrale". Ostapenkov, 63e mondial chez les juniors, n'a même pas de classement ATP officiel. Forcément, cette victoire a un côté très surprenant. Mais c'est ça la "Davis".
Coupe Davis Single
La publicité de Piqué pour la Coupe Davis fait réagir en Espagne
14/05/2021 À 23:24
Coupe Davis Single
Le Japon éliminé, l'Australie verra Madrid
07/03/2020 À 10:18
ATP Vienne
De Minaur résiste aux aces en rafale d'Anderson
IL Y A 8 HEURES