Prodigieux Nadal

Prodigieux Nadal
Par AFP

Le 06/12/2004 à 13:15Mis à jour

Il n'a plus l'âge de croire au Père Noel et pourtant, Rafael Nadal, vainqueur des Etats-Unis avec l'Espagne, est devenu dimanche le plus jeune vainqueur de la Coupe Davis, à 18 ans et 187 jours. Selon le règlement du circuit, le tombeur de Roddick vendred

COUPE DAVIS - RAFAEL NADAL

Si son modèle et "grand frère" Carlos Moya, majorquin comme lui, s'est chargé d'apporter le point décisif en battant Andy Roddick dimanche en trois sets 6-2, 7-6 (7/1), 7-6 (7/5), c'est bien le grand espoir du tennis espagnol qui avait ouvert la voie vendredi en infligeant au N.1 américain un premier coup, en quatre sets et 3h 38 min de jeu, qui allait s'avérer fatal. Nadal est un phénomène de précocité: En 2001, il était devenu l'un des neuf joueurs à avoir gagné un match professionnel avant l'âge de 15 ans, chez lui à Majorque.

Mieux que Becker

Natif de Manacor, une bourgade des Baléares, Rafael Nadal est issu d'une famille où l'on pratique le football. Son oncle Miguel Angel est défenseur central à Mallorca, le club de la capitale de l'archipel, Palma de Majorque, après avoir longtemps porté les couleurs du FC Barcelone.

Avant-centre de foot

"Je l'ai vu pour la première fois à Stuttgart à l'âge de 12 ans. C'est vrai qu'il était prometteur, mais à cet âge là on ne peut pas savoir", rappelle Carlos Moya, l'autre Majorquin de l'équipe d'Espagne. Très attaché à son île, Rafael Nadal y retourne le plus souvent possible pour s'entraîner avec Moya. Le seul différend - mais de taille pour un Espagnol - entre les deux amis est que le cadet est un "merengue", un supporteur du Real Madrid, alors que l'aîné est un plutôt un "culé", un partisan du FC Barcelone.

Porteur de drapeau

Un grand avenir est promis au gaucher des Baléares, au moins sur la terre battue, où son jeu de jambes et sa combativité en défense font des merveilles. Quoi qu'il arrive, "Rafa" a de toute façon déjà laissé sa trace dans l'histoire du tennis.

0
0