A peine changée, la nouvelle Coupe Davis ajuste déjà le tir. Malgré les sourires de façade des organisateurs à l'issue de la première édition en novembre 2019, ces derniers l'ont bien compris : les couacs ont été trop nombreux. Par conséquent, le groupe Kosmos, qui finance l'événement, a fait une série de propositions à la Fédération internationale de tennis (ITF) pour corriger les erreurs du passé. Lundi, l'instance les a dévoilées, tout en indiquant celles qui avaient déjà été entérinées : d'une semaine, la phase finale se déroulera désormais sur 11 jours (du 25 novembre au 5 décembre prochains) et elle ne réunira plus que 16 équipes, au lieu de 18, à partir de 2022.
Ainsi, les deux invitations (wildcards) dont ont bénéficié la France et la Serbie en vue de l'édition 2021 (l'événement ayant été annulé en 2020 à cause du coronavirus) n'existeront plus par la suite. Les organisateurs estimant ce privilège contraire à l'esprit de la compétition. Quant à l'extension de la durée de l'épreuve d'une semaine à 11 jours, elle répond aux problèmes de programmation de l'édition inaugurale au cours de laquelle certaines rencontres s'étaient terminées à des heures bien trop tardives dans la nuit.
Coupe Davis
Madrid partagera avec Turin et Innsbruck l'organisation de l'édition 2021
12/04/2021 À 10:52

3 villes hôtes dès 2021 ?

Une autre proposition de Kosmos est par ailleurs à l'étude en ce moment. Au lieu d'organiser la phase finale à un seul endroit, la Caja Magica de Madrid en l'occurence, deux autres villes hôtes pourraient s'adjoindre à la capitale espagnole, et ce dès 2021. Elles accueilleraient chacune deux poules et un quart de finale, Madrid conservant de son côté deux groupes également, deux quarts de finale, les demies et la finale de la compétition.
Une décision sera prise en mars prochain quant à ce troisième potentiel changement. "Nous avons confiance dans le fait que ces ajustements amélioreront l'expérience des joueurs et des fans. Avec de grands stades pour toutes les rencontres, l'organisation de l'événement dans plusieurs villes permettra de toucher un plus large public, et dans le même temps la programmation sera allégée pour les sélections engagées, ce qui donnera plus de repos aux joueurs", a estimé le directeur de la Coupe Davis Albert Costa.
L'image des tribunes clairsemées, pour ne pas dire vides, au début de l'édition 2019 a apparemment marqué les organisateurs qui ne veulent pas reproduire les mêmes erreurs. Deux mois plus tard, l'ATP Cup avait elle brillamment réussi son galop d'essai. Sur le long terme, la cohabitation de ces deux épreuves par équipes semble difficile à envisager. La nouvelle formule de la Coupe Davis veut s'installer dans la durée, mais pour ce faire, elle devra obtenir l'adhésion du public. Rendez-vous donc à la fin de l'année pour une nouvelle tentative... si le coronavirus le permet.
Coupe Davis
Simon : "Devenir capitaine de Coupe Davis ? J'adorerais parce que je ferais autrement"
27/11/2020 À 15:45
Coupe Davis
"La Coupe Davis a été annulée car Piqué a surtout perdu 30 millions d'euros en 2019"
15/07/2020 À 13:10