Goûter au mode de vie de Monte-Carlo, c’est l’adopter. Les meilleurs joueurs de tennis de la planète, pour une bonne partie, en savent quelque chose puisqu’ils ont élu résidence dans la Principauté. Au-delà de l’avantage fiscal bien connu, Monaco leur offre une tranquillité bien éloignée de la folie du circuit et des installations de pointe, tant et si bien que le numéro 1 mondial Novak Djokovic, pour ne citer que lui, s’y sent comme chez lui. Et le Serbe s’est drôlement investi dans la vie locale si l’on en croit l’ex-joueur monégasque Benjamin Balleret, cité par L’Equipe mardi.

Roland 2016, les Jeux de Londres et Rio : Murray et Djokovic se confient leurs plus grands regrets

Roland-Garros
Vous avez voté pour le Roland de vos rêves sur Eurosport !
23/05/2020 À 10:17

Selon ce dernier, le "Djoker" n’a pas fait que répéter ses gammes sur les courts du Monte Carlo Country Club. "Il s’est senti bien accueilli et il aime Monaco. Il a mis quelques-unes de ses machines à disposition dans la salle de sport du Country. Quand l’ATP a refait les courts en dur, il a participé financièrement", a ainsi révélé Balleret. Mais le Serbe, dont on connaît pourtant l’attachement viscéral à son pays, serait allé beaucoup plus loin, en tout cas dans les mots.

"Surtout, il avait voulu aider la nation. Car oui, Novak me l’a dit personnellement, il aurait bien aimé rejoindre notre équipe de Coupe Davis", a lâché l’ex-joueur monégasque. Dans les faits, une telle entreprise est rendue impossible par les règlements de la Fédération internationale de tennis (ITF), mais il faut l’avouer : voir le numéro 1 mondial sous les couleurs monégasques aurait eu quelque chose de cocasse. Actuellement en confinement en Espagne, il doit lui tarder de retrouver son pied-à-terre monégasque.

Tennis
"Je ne veux pas qu'on me force à donner de l'argent à qui que ce soit" : Thiem persiste et signe
19/05/2020 À 07:48
Tennis
"J'utilisais ma colère pour réussir" : Comment les bombardements en Serbie ont forgé Djokovic
15/05/2020 À 09:11