Il a, semble-t-il, repris du poil de la bête. Depuis son test positif au COVID-19 et ses excuses publiques sur les réseaux sociaux, on n'avait plus entendu Novak Djokovic. Dépisté à nouveau du côté de Belgrade voici quelques jours, et cette fois négatif comme sa femme, l'intéressé à mis fin à ses deux semaines de quarantaine et a repris l'entraînement. Mais loin d'être sourd aux avis des uns et des autres sur son rôle de président du Conseil des joueurs de l'ATP après le fiasco de l'Adria Tour, il a répondu à ses détracteurs dans la presse serbe jeudi.

Tennis
A nouveau testé, Djokovic est désormais négatif au COVID-19
02/07/2020 À 10:57

"Dernièrement, il n'y a eu que des critiques très malveillantes. Il est évident que derrière tout ça, il y a autre chose. C'est comme s'il y avait une chasse aux sorcières. Dans cette histoire, quelqu'un doit tomber, un grand nom doit être coupable sur toute la ligne", a-t-il ainsi estimé, faisant clairement référence à sa propre personne.

"Je ne suis pas sûr de m'aligner à l'US Open"

Si Djokovic a été indéniablement très attaqué pour l'irresponsabilité des conditions d'organisation de sa tournée dans les Balkans (non respect des précautions sanitaires comme la distanciation sociale, le port des masques ou encore le manque de tests), montée avec la bénédiction des gouvernements serbe et croate il faut le rappeler, le numéro 1 mondial a aussi reçu le soutien de nombre de ses collègues dernièrement. Tout en reconnaissant l'erreur manifeste du Serbe, Gilles Simon avait notamment estimé que la concentration des critiques contre lui cachait une volonté politique de se distancier de l'Adria Tour de la part de la fédération américaine, organisatrice de l'US Open.

Le "Djoker" s'est d'ailleurs également exprimé sur ses chances de disputer Flushing Meadows dans cet entretien et son calendrier de reprise. "Je ne suis pas sûr de m'aligner à l'US Open. Je prévois de jouer à Madrid, Rome et Roland-Garros en septembre", a-t-il indiqué. Lors de sa dernière séance d'entraînement avec Viktor Troicki, il évoluait d'ailleurs sur... terre battue.

Tennis
Simon : "Beaucoup de gens sont bien contents d'affaiblir Djoko"
25/06/2020 À 14:36
Roland-Garros
Highlights | Timea Babos - Ana Bogdan
IL Y A 14 MINUTES