AFP

Au bon souvenir de Federer

Au bon souvenir de Federer
Par Eurosport

Le 03/03/2012 à 17:50Mis à jour Le 03/03/2012 à 19:09

Roger Federer a remporté son cinquième titre à Dubaï - le premier depuis 2007 - en battant Andy Murray en finale (7/5, 6/4), samedi. Le Suisse a globalement maîtrisé les débats face à l'Ecossais et décroche son deuxième tournoi de l'année, après Rotterdam.

Roger Federer est le roi de Dubaï. En battant Andy Murray (7-5, 6-4), le Suisse a succédé au palmarès à Novak Djokovic, triple vainqueur en titre. Il a décroché son cinquième sacre dans ce tournoi en sept finales, après 2003, 2004, 2005 et 2007. Au coude à coude dans le premier set, les N.3 et N.4 mondiaux se sont départagés dans les deux derniers jeux, Murray passant à côté de sa mise en jeu à 5-5. Federer a rapidement pris le dessus dans la seconde manche mais a concédé son premier break de la semaine, sans pour autant douter. Il a conclu en 1h36 sa deuxième finale de l'année 2012, la deuxième remportée après Rotterdam en février. Sans perdre un seul set de la semaine.

Maître des moments-clés

Après sa demi-finale solide contre Novak Djokovic, Andy Murray a bien débuté sa première finale de la saison. Devant au score dans l'entame, il a manqué le coche avec deux balles de break qui lui ont échappé à 3-2. A 5-5, l'Ecossais est complètement passé à côté de sa mise en jeu. Federer a breaké sur sa cinquième occasion en remportant l'épreuve de force. Sur la voie royale, le Bâlois n'a pas tremblé pour conclure la manche (7-5). En difficulté sur sa seconde balle notamment, Murray s'est rapidement fait distancer dans le set suivant, étant mené 1-3 après une série de six jeux sur sept perdus. Mais l'Ecossais a remis de l'intensité dans son tennis pour revenir à hauteur, infligeant son premier break tournoi au Suisse. La partie a été plus équilibrée mais les fautes ont été plus nombreuses du côté écossais. Les points décisifs du match ont encore été mieux gérés par Federer, avec un break à 4-4. Il ne s'est pas fait prier pour conclure (6-4). "Le court était rapide, il y avait un peu de vent et j'ai trouvé que nous avons bien joué tous les deux. J'ai eu un peu de chance et j'ai bien joué lors des points importants", a réagi le lauréat.

Federer totalise désormais 72 titres en carrière, à 30 ans. Vainqueur de trois tournois consécutivement à la fin de l'année 2011, il a également bien débuté 2012 avec 16 victoires et une seule défaite sur ses matchs disputés sur le circuit ATP. "J'espère que ça va continuer. Mais il y a pas mal de gars qui vont jouer de manière exceptionnelle aussi", a-t-il déclaré après le match. Ses statistiques sur les sets gagnés plaident aussi pour lui avec un 35-5 cette année et un 10-0 à Dubaï. Il se présentera à Indian Wells puis Miami en ce mois de mars avec un statut de favori. Après avoir montré de belles choses dans la semaine, Andy Murray aura lui aussi des chances de bien figurer.

0
0