Attention, il revient ! Près d'un mois après son marathon victorieux face à Rafael Nadal en finale de l'Open d'Australie, Novak Djokovic est de retour aux affaires à l'occasion de l'Open de Dubaï qui démarre lundi. Le Serbe affrontera l'Allemand Cedrik-Marcel Stebe, 72e mondial, au premier tour d'un tournoi sur lequel il a fait main basse ces trois dernières éditions. Et qu'il affectionne particulièrement. "J'attends cette semaine avec impatience. J'ai toujours joué mon meilleur tennis à Dubaï", affirme-t-il.
Après ses deux combats à rallonge disputés en demi-finale face à Andy Murray (4h50) et donc en finale face à l'Espagnol (5h53) sur le sol australien, le Serbe a eu besoin de repos pour digérer cette dizaine d'heures passées sur le court de la Rod Laver Arena. Sans grande surprise, il a séché le premier tour de Coupe Davis facilement remporté par son pays à domicile au-devant de la Suède qui se présentait sans Robin Söderling du 10 au 12 février.
Quatre semaines de détente physique. Mentale aussi. "J'ai skié, je suis parti à Londres pour assister aux Laureus Sports Awards et j'ai passé du temps avec mes amis une fois de retour en Serbie", raconte-t-il. Après dix premiers jours de repos complet, durant lesquels il n'a "pas fait grand-chose", il y avait bien des tournois en indoor de programmés. Mais l'idée était de prendre de temps pour "savourer les deux incroyables matches [qu'il] a disputés à Melbourne".
Tennis
Laureus: Djokovic sportif de l'année 2011
06/02/2012 À 21:28
Sans Nadal ni Ferrer
Cette finale d'anthologie qui lui a permis de glaner son cinquième titre en Grand Chelem était "inoubliable". Il s'agit à présent de redescendre de son nuage. L'atterrissage devrait se faire en douceur face à un Allemand qu'il ne connaît que par le biais des conseils de son frangin, Marko, qui a côtoyé Cedrik-Marcel Stebe en juniors. Le petit frère de 20 ans, classé au-delà de la 800e place au classement ATP (869e cette semaine), sera d'ailleurs présent à Dubaï. Il a obtenu une invitation, accordée par les organisateurs pour faire une faveur au patron du circuit...

Novak Djokovic - Australian Open 2012

Crédit: AFP

Pour autant, le N.1 mondial a des points à défendre après une fantastique saison 2011 qui l'a vu soulever dix trophées. Pas d'inquiétude : "Je joue chaque tournoi pour le gagner. Je cherche toujours à être le meilleur." Il faudra continuer à l'être au cours d'un Open de Dubaï au plateau très relevé. Si Rafael Nadal est toujours en phase de préparation pour les Masters américains et David Ferrer concentré sur la terre battue sud-américaine, tous les autres membres du Top 10 seront là. Roger Federer, finaliste l'an passé, pourrait retrouver Novak Djokovic sur la dernière marche.
Mais Jo-Wilfried Tsonga, Mardy Fish, Juan Martin Del Potro ou encore Tomas Berdych seront de sérieux outsiders. Et puis il y aura bien sûr Andy Murray. En confiance depuis la demi-finale face au Serbe qui lui a échappée de peu (6-3, 3-6, 6-7, 6-1, 7-5), l'Écossais a hâte d'en découdre de nouveau avec le meilleur joueur actuel sur le circuit. Novak Djokovic va devoir oublier la notion de vacances. Maintenant, c'est une course d'obstacle qui l'attend jusqu'aux Jeux Olympiques de Londres. Et même après.
PROGRAMME DE DUBAI de LUNDI :
. COURT CENTRAL - dès 11h
Marko Djokovic (SER/WC) - Andrey Golubev (UKR/Q)
Mardy Fish (USA/N.6) - Andreas Beck (ALL - vers 14h
Novak Djokovic (SER/N.1) - Cedrik-Marcel Stebe (ALL) vers 17h
Lukas Lacko (SLQ/Q) - Sergey Bubka jr. (UKR/WC)
. COURT N.1
Adrian Mannarino (FRA) - Lukas Rosol (TCH) vers 17h
Open d'Australie
Djokovic, conquérant de l'impossible
29/01/2012 À 12:17
ATP Dubaï
Federer: "Rien ne remplace la confiance"
04/03/2012 À 11:28