Kristina Mladenovic avait fait le boulot – et bien plus que ça – face à Ashleigh Barty pour mettre l'équipe de France sur orbite avant le dernier simple de cette finale de Fed Cup, dimanche en Australie. Mais dans la foulée, Pauline Parmentier n'a pas tenu la distance face à Ajla Tomljanovic, 51e joueuse mondiale, et s'est inclinée (6-4, 7-5) en 1h34 de jeu. France et Australie ont donc disputé un double décisif... et c'est la paire tricolore Mladenovic-Garcia qui a dominé celle qui évoluait à domicile, Barty-Stosur.

Fed Cup
Mladenovic et Garcia l'ont fait, la France au bout du rêve
10/11/2019 À 09:46

Parmentier a eu des opportunités

C'était un choix fort de Julien Benneteau, qui a maintenu le suspense jusqu'au dernier moment. Le capitaine des Bleues a préféré Parmentier, 122e joueuse mondiale, à Caroline Garcia, humiliée par Ashleigh Barty samedi (6-0, 6-0), pour tenter de remporter le titre lors de ce quatrième simple, à Perth. La joueuse de 33 ans a globalement fait son match mais n'a pas su faire la différence sur la mise en jeu adverse quand elle en a eu l'occasion.

D'abord sur ses deux balles de break obtenues d'entrée mais non converties dans la première manche, qui l'a vue céder au pire des moments, à 5-4. Et surtout dans le second set à 4-4, sur un point qui aurait pu lui permettre de servir ensuite pour revenir à une manche partout. Mais c'est finalement Parmentier qui a de nouveau craqué à 6-5. Plus tôt, alors qu'elle semblait au fond du gouffre, elle avait toutefois trouvé les ressources pour revenir dans cette rencontre avant de concéder une défaite qui ne prive donc pas la France du sacre.

Julien Benneteau et Pauline Parmentier lors de la finale

Crédit: Getty Images

Fed Cup
Mladenovic a repris les rênes
09/11/2019 À 08:56
WTA Tashkent
Parmentier assure et rassure
24/09/2019 À 08:15