Alexander Zverev était un peu bougon lundi. L'Allemand, qui dispute cette semaine le tournoir d'Acapulco, a élevé la voix depuis le Mexique pour dire à quel point il trouvait "absurde" le classement ATP tel qu'il est actuellement calculé. Il devient il est vrai de plus en plus difficile à lire et cela va durer encore un bon petit moment. L'ATP a en effet décidé de mettre en place pour les prochains mois un système de dégel progressif, jusqu'au 9 août 2021, pour les tournois qui n'ont pas été disputés en 2020, ou sur des dates inhabituelles, comme Roland-Garros.
Même des résultats acquis en 2019 sont encore comptabilisés, et pondérés à 50 % en cas de moins bons résultats. Prenons l'exemple de Wimbledon, absent du calendrier l'an dernier. Novak Djokovic, vainqueur en 2019, est assuré de garder au moins 1000 points à l'issue du tournoi 2021, et ce quel que soit sa performance. Roger Federer, lui, en conservera au moins 600, soit la moitié des 1200 points attribués lors de sa défaite en finale en 2019.
Tokyo 2020
Zverev a achevé sa démonstration par un service-volée
IL Y A 20 HEURES

Novak Djokovic et Roger Federer à Wimbledon en 2019

Crédit: Getty Images

Franchement, ce classement est un désastre
Federer, justement. Le cas du Suisse est presque caricatural puisque, même sans avoir joué un seul match pendant plus d'une année, il pointait encore au 6e rang mondial lors de son retour à la compétition à Doha la semaine dernière. Et pour certains, ça ne passe pas très bien. "Il n'y a pas plus grand fan de Roger que moi, mais il n'a pas joué pendant une année entière et il est au-dessus de moi au classement", constate avec une pointe d'amertume Alexander Zverev.
Pour l'Allemand, ce n'est évidemment pas Federer qui est en cause ni même sa situation, mais le cas du Bâlois met en lumière, et à l'extrême, la cocasserie du classement actuel. "J'ai joué une finale de Grand Chelem (US Open, NDLR), la finale du Masters, j'ai gagné deux tournois... Franchement, ce classement est un désastre," poursuit Zverev, qui a décidé de ne plus trop regarder le classement tant qu'il n'aura pas retrouvé un visage classique : "Je devrais être N°4 ou 5 avec le système normal, mais en ce moment, le principe du classement est un peu absurde. Tant que nous aurons le système actuel, le classement n'aura pas d'importance pour moi."

Roger Federer et Alexander Zverev

Crédit: Getty Images

Tokyo 2020
Zverev au bout de son rêve
IL Y A 20 HEURES
Tokyo 2020
Krejcikova et Siniakova offrent l'or à la République tchèque en double, Bencic rate le doublé
IL Y A UN JOUR