L'heure est à la reprise pour Richard Gasquet. Du moins de l'entraînement. Car si le circuit ATP ne reprendra ses droits, au plus tôt, qu'au début du mois d'août, il s'agit désormais pour le Biterrois, comme ses collègues, de retrouver des sensations et de s'entretenir avant d'envisager un retour en compétition. Et si certains estiment que la saison 2020 risque de ne jamais reprendre son cours, Gasquet, lui, se verrait bien jouer du côté de la Porte d'Auteuil à l'automne (l'édition 2020 de Roland-Garros est pour le moment reprogrammée du 20 septembre au 4 octobre), comme il l'a confié vendredi à L'Equipe.

En tout cas, c'est dans cette optique qu'il a recommencé à taper la balle sur les courts du Racing et du Majeur parisien. "Oui, j'ai repris sur terre car j'ai pris le pari que le prochain tournoi serait à Roland-Garros. Je vois encore la saison arrêtée cet été et pas de Flushing en août. J'espère que j'aurai raison car ça me ferait chier de repasser sur dur, pour les appuis !", a ainsi confié le Biterrois au quotidien sportif.

Roland-Garros
Vous avez voté pour le Roland de vos rêves sur Eurosport !
23/05/2020 À 10:17

L'occasion de remettre les compteurs à zéro à la reprise

Si à 33 ans, Gasquet éprouve quelques difficultés à relancer la machine, il sait toutefois que cette pause forcée et prolongée due au coronavirus devrait lui permettre de reprendre la compétition dans les mêmes conditions que ses adversaires, ce qui n'était pas le cas quelques semaines avant que le circuit ne s'arrête en février. Après avoir soigné des kystes derrière le genou, il manquait d'endurance et souffrait d'un manque de préparation.

Monfils - Gasquet: Le résumé

Cette fois, il aura tout le temps de se remettre en forme si le circuit venait effectivement à reprendre à l'automne. Une opportunité qu'il partage avec... Roger Federer. "C'est énorme la chance qu'il a. Il s'est fait opérer une fois dans sa vie (deux en fait : arthroscopies du genou gauche en février 2016 et droit en février dernier, ndlr) et c'est pendant le corona. Incroyable. A Wimbledon ? Il n'aurait pas été bien, après l'opération. Il n'aurait pas été prêt", a encore estimé le Biterrois. Le Suisse avait ainsi planifié un retour sur les courts pour la saison sur gazon en juin et aurait peut-être manqué de rythme ou connu une récupération plus lente que prévue. Personne ne le saura jamais.

Une chose est sûre : si le temps passe pour Federer comme pour Gasquet, cette période est aussi l'occasion de voir le verre à moitié plein. Quand le circuit reprendra - s'il reprend en 2020 - peut-être reviendront-ils en pleine possession de leurs moyens pour faire étalage de leur talent ? C'est tout ce qu'on leur souhaite.

Becker : "S'il n'y a pas de tennis en 2020, Federer et Serena auront gagné une année"

Tennis
Anisimova, Riske, Collins... Le tennis de retour EN DIRECT sur Eurosport avec l'UTR Pro Match Series
22/05/2020 À 12:53
Open d'Australie
"Dévasté", Murray ne sera pas de la partie à Melbourne
IL Y A 3 HEURES