Il était celui qui a tenu le micro à Roger Federer. Vendredi soir, Jim Courier a été le préposé à l'interview d'adieux à la vie sportive de Roger Federer. Au terme d'une soirée riche en émotions, le Suisse, 41 ans, a tenu ses dernières paroles en tant que joueur de tennis. Un moment très fort durant lequel il a explosé en larmes. Un Federer à cœur ouvert, qu'on n'avait jamais vu aussi touché, même si l'armure s'était fendue ici et là au gré de ses succès et de ses défaites en finale de Grand Chelem.
A ses côtés figurait donc Jim Courier. L'ancien champion américain s'est reconverti, entre autres, comme intervieweur dans les grands tournois, notamment les Grands Chelems (Open d'Australie, US Open) où il est très vite devenu la référence dans l'exercice. Il était donc la meilleure personne pour conduire cet entretien spécial. L'homme aux 4 Grands Chelems est revenu en exclusivité pour Eurosport sur ce moment partagé avec le maestro de Bâle.
ATP Finals
Il est leur Maître à tous
20/11/2022 À 19:46
"J'ai ressenti une grosse pression pour que tout se passe bien. Car, comme tout le monde, j'aime Roger !", a-t-il confié. "Je voulais qu'il vive ce moment comme il souhaitait le vivre. Je n'ai pas eu l'occasion de le voir avant, mais j'ai récupéré toutes les informations que je souhaitais. On ne sait jamais comment ça va se passer. Je pressentais que ce se serait un moment avec beaucoup d'émotions, mais je n'avais pas imaginé qu'il serait aussi ému, ainsi que les autres, notamment Rafa."

Courier a tenu le cap

L'Américain a ensuite enchaîné avec la tenue de l'interview en elle-même. Car Federer a explosé en plein vol au moment d'évoquer cette fin inéluctable. Il s'est même effondré en évoquant l'apport de sa famille, principalement Mirka, son épouse et son socle. Un moment difficile à gérer en somme. Mais Courier a fait le job.
"J'aurais remarqué si je l'avais 'perdu' et cela aurait été difficile de le faire 'revenir' avec nous. Je pense que ça s'est bien passé, tout du moins je l'espère. C'était un moment incroyable à vivre. J'aimerais savoir de la part de Roger s'il a vécu ce moment comme il souhaitait le vivre. Car il le méritait vraiment."
Concernant son rôle, l'ancien capitaine de l'équipe américaine de Coupe Davis a préféré garder un peu de hauteur. "Je devais être celui qui tenait la baraque, je ne pouvais pas me permettre de me laisser aller moi aussi avec les émotions."

Nadal, Djokovic, Murray : "Dans un certain sens, ils ont vu leur propre fin"

Les larmes de Federer ont marqué. Mais celles de Rafael Nadal aussi. Les deux hommes ont été rivaux, puis sont devenus proches, avant d'être amis intimes. Federer a choisi de partir aux côtés de la personne la plus importante de sa carrière. Pour Courier, le Suisse a fait le bon choix pour sa sortie.
"On n'écrit pas forcément le scénario de sa sortie à l'avance. Mais Roger a réussi à faire ça, qu'ils puissent partager ce moment ensemble. C'est ce qui a rendu ce moment encore plus spécial. Leurs rires, leurs larmes, les poignées de mains... ce sera dans un film un jour. C'était presque impossible d'écrire que ça se passerait comme ça. C'était incroyable."
L'homme au micro n'a pas oublié d'évoquer Novak Djokovic et Andy Murray. Il y a eu Federer-Nadal, Fedal, mais aussi le "Big 3" et avant lui, le "Big 4". "Murray, Novak, Rafa, ils sont tous connectés. Dans un certain sens, ils ont vu leur propre fin et leur futur à travers ce moment. C'était spécial et c'est probablement pour ça que Rafa a été aussi ému", a analysé Courier. "C'était un moment chargé d'émotions. Cela prendra du temps pour nous tous d'encaisser ce qu'on a vécu."

Roger Federer et Rafael Nadal en larmes de la Laver Cup 2022

Crédit: Getty Images

ATP Finals
David peut-il renverser Goliath ? Ruud face à l'impossible mission
19/11/2022 À 23:48
ATP Finals
Un dernier effort pour un nouveau record
19/11/2022 À 23:24