Getty Images

Masters Indian Wells : Juan Martin del Potro se défait sans mal de Milos Raonic en demi-finale

Del Potro, un retour fracassant

Le 17/03/2018 à 22:53Mis à jour Le 17/03/2018 à 23:22

MASTERS 1000 INDIAN WELLS - Le tournoi californien aura droit à une magnifique affiche en finale. Juan Martin del Potro s'est défait de Milos Raonic samedi dans le cadre des demies (6-2, 6-3). Il défiera Roger Federer pour le titre. Il n'avait plus atteint le stade d'une telle compétition depuis 2013. Une éternité.

Le retour de Juan Martin del Potro ! L'Argentin s'est qualifié ce samedi pour sa première finale en Masters 1000 depuis Shanghai en 2013. Pour cela, il a facilement balayé Milos Raonic en deux sets (6-2, 6-3) et 1h05 de jeu à Indian Wells. Un match à sens unique où Del Potro a écœuré un Canadien impuissant avec un service de qualité et des passings en bout de course magnifiques. Il sera opposé à Roger Federer en finale du tournoi californien, une affiche qui fait saliver.

On l'avait quitté avec des douleurs au dos lors de son quart de finale face à Philipp Kohlschreiber, c'est visiblement de l'histoire ancienne pour Juan Martin del Potro. L'Argentin a réalisé une copie parfaite pour se défaire de Milos Raonic. Son entame de match a été excellente avec un break réalisé dès le troisième jeu de la rencontre. Pas dans son assiette, le Canadien a vite pris l'eau en concédant un double break. Del Potro à rapidement plier le premier set en 26 minutes.

89% de points remportés sur première balle

Survolté et en pleine possession de ses moyens, la Tour de Tandil a dégouté un Milos Raonic, plus agressif dans la seconde manche. Avec des passings puissants ou en finesse, del Potro a vite mis fin aux assauts du Canadien. Son break en début de deuxième acte a mis fin au suspense. Avec 89% de points remportés derrière sa première dans ce match, l'Argentin n'a concédé aucune balle de break et a impressionné sur le court central d'Indian Wells.

C'est la première finale en Masters 1000 pour Juan Martin del Potro depuis Shanghai en 2013, un soulagement pour ce champion de pouvoir de nouveau se battre pour un grand titre. L'Argentin a également atteint cinq fois la finale des huit derniers tournois qu'il a disputés, preuve de sa constance au plus haut niveau. Se dresse maintenant face à lui la montagne Roger Federer. Sera-t-il le premier homme à la faire chuter cette saison ?

0
0