Andy Murray (ECO/N.4) bat Juan Martin Del Potro (ARG/N.7) 6-1, 5-7, 6-2.
Prochain adversaire : Djokovic.
Andy Murray s'est qualifié pour la finale, en dominant grâce à un jeu défensif bien au point Juan Martin Del Potro. L'Ecossais de 21 ans jouera sa deuxième finale consécutive d'un tournoi "1000", dans la foulée de celle perdue fin mars à Indian Wells face à l'Espagnol Rafael Nadal. Minimisant la prise de risques (seulement 19 fautes directes et 22 coups gagnants), Murray a assuré sa présence en finale par une tactique défensive de premier plan, mais sans grand panache offensif, profitant essentiellement des nombreuses erreurs adverses (37 fautes directes de Del Potro). "A part un jeu très mauvais, je suis satisfait par ma façon de jouer, a réagi l'Ecossais. J'ai bien bougé, j'ai su changer la vitesse de la balle, le rythme des échanges et j'ai servi intelligemment."
Face au tombeur surprise de Nadal en quart de finale, qui a d'ailleurs mis de temps à se mettre en jambe après son exploit de la veille et a concédé rapidement la première manche, Murray s'est fait très peur dans la deuxième. Dominé dans les échanges, se contentant de subir et de renvoyer, l'Ecossais a cédé son service sur un jeu blanc à 6-5 pour perdre le set.
Masters Miami
Djokovic s'offre Federer
04/04/2009 À 02:35
Del Potro "généreux"
Dans la troisième manche, après des débuts timides, Murray est parvenu à faire le break à 2-2 sur quatre points donnés par un Del Potro "généreux", notamment en revers. " J'ai fait beaucoup d'erreurs, mais c'est surtout dans la tête que je n'ai pas vraiment été bon", a souligné ce dernier. Murray en a profité de ce flottement pour servir beaucoup mieux, gagnant notamment tous ses points de deuxième service (9/9) dans cette manche pour empêcher l'Argentin de s'y procurer la moindre balle de break.
Dans le 6e jeu, Del Potro a fini par céder à la 4e balle de break de Murray après avoir dû faire soigner une crampe à la cuisse droite pendant 5 minutes, en plein jeu. L'Ecossais concluait ensuite la rencontre sur un jeu blanc. "J'ai aimé ma réaction dans le 3e set, a souligné Murray. Je m'y suis bien battu. J'ai été agressif et je ne lui ai laissé aucune chance." "Je trouve que dans l'ensemble j'ai fait un super tournoi, s'est de son côté félicité l'Argentin. Je suis content de rentrer à la maison sur de tels résultats." Le nouveau N.5 mondial (à la publication du prochain classement mondial) ne veut pas s'arrêter là: "N.5, c'est bien mais je vise plus que ça à l'avenir".
MS Miami
Del Potro satisfait
04/04/2009 À 06:14
MS Miami
Davydenko expéditif
07/04/2008 À 04:00