Eurosport

Deux bizuths pour une couronne

Deux bizuths pour une couronne

Le 21/04/2019 à 00:24Mis à jour Le 21/04/2019 à 11:36

MASTERS MONTE-CARLO - Dans le genre finale surprise, difficile de faire mieux. Fabio Fognini (31 ans) et Dusan Lajovic (28 ans) vont se disputer le sacre, dimanche sur le Rainier III à Monaco. Les deux hommes, qui ne se sont jamais affrontés, vont participer pour la première fois au dernier acte d'un Masters 1000. Fognini part favori... et est bien placé pour savoir que ce n’est pas une garantie.

Le contexte

Cela ressemble à une occasion en or. L'Italien Fabio Fognini et le Serbe Dusan Lajovic vont disputer leur première finale en Masters 1000, ce dimanche à Monaco. Sacré cadre, pour un premier duel sur le circuit ATP. L'un de ces deux joueurs, respectivement âgés de 31 et 28 ans, va enrichir son palmarès de façon spectaculaire. Surtout si c'est le Serbe (0 titre ATP, contre 8 pour l'Italien) qui s'impose. Il repose ainsi sur Fognini et Lajovic une pression différente, sans doute, de celle que peut ressentir dans pareille situation un cador en herbe, à qui on prédit une grande carrière et qui pourra se targuer, même en cas de défaite, d'avoir pris date.

Mais prendre de la hauteur sur le Rocher n'est pas aussi nouveau pour Fognini que pour Lajovic. Alors que le Serbe n'avait jamais gagné un match dans le tableau principal à Monte-Carlo avant cette année, l'Italien avait déjà connu les joies du dernier carré du Masters monégasque en 2013, alors fessé par Novak Djokovic en demi-finale (6-2, 6-1). Son meilleur classement (18e mondial, tête de série N.13) et sa plus grande expérience parlent également pour lui, tout comme son impressionnante victoire de samedi, face à Rafael Nadal (6-4, 6-2). Mais de son côté, Lajovic (48e) semble en état de grâce. Il n'a pas perdu le moindre set en cinq rencontres depuis le début du tournoi.

Leur parcours :

  • Fabio Fognini [tête de série N.13]

1er tour : bat Andrey Rublev (4-6, 7-5, 6-4)
1/16e de finale : se qualifie à la suite du forfait de Gilles Simon
1/8e de finale : bat Alexander Zverev N.3 (7-6, 6-1)
Quart de finale : bat Borna Coric N.9 (1-6, 6-3, 6-2)
Demi-finale : bat Rafael Nadal N.2 (6-4, 6-2)

  • Dusan Lajovic

1er tour : bat Malek Jaziri (6-4, 6-4)
1/16e de finale : bat David Goffin N.16 (6-3, 6-4)
1/8e de finale : bat Dominic Thiem N.4 (6-3, 6-3)
Quart de finale : bat Lorenzo Sonego (6-4, 7-5)
Demi-finale : bat Daniil Medvedev (7-5, 6-1)

Vidéo - Nadal impuissant, Fognini incandescent : les temps forts d’une sensation XXL

03:08

Les statistiques à avoir en tête

  • 10 à 8. Lajovic et Fognini ont chacun signé une impressionnante série de jeux gagnés de suite, lors de leurs demies respectives. Dix pour le Serbe, de 1-5 à 7-5, 4-0. Huit pour l'Italien, de 3-4 à 6-4, 5-0.
  • 2001. 48e mondial, Lajovic est le finaliste du tournoi de Monte-Carlo le moins bien classé à l'ATP depuis 2001 et Hicham Arazi (53e), battu en finale par Gustavo Kuerten.
  • 2003. Pour la première fois depuis 2003, une finale d'un Masters 1000 disputé sur terre battue va opposer deux joueurs qui ne sont pas dans le Top 15 du classement ATP.

Ils ont dit

Fognini

" Même si le classement indique que je suis plus haut que lui, je sais que je devrai beaucoup courir"

Lajovic

" Je ne serai pas le favori (...) J'espère surtout que les conditions seront différentes pour qu'on puisse jouer notre jeu (en référence au fort vent qui a impacté les demies, ndlr) "

Notre pronostic

On ne donnera pas tort à Dusan Lajovic : Fabio Fognini est le favori de cette finale. Il peut entrer sur le court Rainier III avec plus de certitudes que son adversaire, fort de ses dix-huit finales sur le circuit ATP, dont huit titres, tandis que Lajovic n’en compte aucune. Fognini a toujours eu dans son arsenal de coups une part de génie, que son inconstance a trop souvent masqué. Ce dimanche à Monaco, où il évolue comme à domicile, il sera difficile à déboulonner.

Mais la propension à perdre le fil d’un match de Fognini ne l’a sans doute pas quitté en un claquement de doigt. L’Italien devra aussi, justement, gérer ses émotions. Et son adversaire a une jolie carte en main pour le faire déjouer : José Perlas, ancien coach de l’Italien et actuel entraîneur du Serbe, doit avoir quelques tuyaux à lui donner. Lajovic surfe qui plus est sur une telle dynamique qu’il n’est pas à sous-estimer. Une victoire de sa part serait simplement… une surprise. Une de plus.

Vidéo - José Perlas, ex-coach de Fognini et faiseur de miracles pour Lajovic ?

00:50
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0