Getty Images

Clap de fin pour Paul-Henri Mathieu sur une défaite en qualifications

Clap de fin pour Mathieu sur une défaite en qualifications
Par AFP

Le 29/10/2017 à 16:11Mis à jour Le 29/10/2017 à 16:37

MASTERS PARIS-BERCY - Paul-Henri Mathieu a dit adieu au monde du tennis professionnel en s'inclinant en qualifications contre le Canadien Vasek Pospisil (6-3, 6-4). Le Français de 35 ans met fin à sa carrière avec quatre titres dans sa besace et quelques matches mémorables.

Le Français Paul-Henri Mathieu a mis un terme à sa carrière, à 35 ans, sur une défaite en qualifications devant Vasek Pospisil (6-3, 6-4), dimanche, au Masters 1000 de Paris-Bercy. "PHM", désormais 265e joueur mondial après être grimpé à la 12e place du classement ATP en 2008, n'a pas fait le poids face au Canadien, classé 105e.

Il termine sa carrière avec quatre sacres, deux en 2002 à Lyon et Moscou, deux autres en 2007 à Gstaad et Casablanca.

Mais le public français se souvient surtout de ce match décisif en finale de Coupe Davis 2002 face à la Russie, perdu en cinq sets alors que Mathieu menait deux sets à zéro et quatre jeux à deux dans la quatrième manche.

Balayé en une heure

Quinze ans plus tard, dans cette même enceinte parisienne, le Strasbourgeois n'est pas parvenu à se hisser dans le tableau final du dernier tournoi de sa carrière, avalé par Pospisil en un peu plus d'une heure.

"Je m'y étais préparé depuis quelques temps. Après l'US Open, je savais que j'allais bientôt terminer. J'ai joué moins de tournois et là, je savais que chaque match pouvait être le dernier en cas de blessure", a ainsi confié un Mathieu très sobre en conférence de presse.

"J'ai surtout pris conscience après Roland-Garros. Roland, c'était toujours un moteur pour moi. C'était déjà une petite mort après Roland cette année, on s'en rend compte petit à petit", a ajouté celui qui a désormais "besoin de prendre un peu de recul, un peu de temps" pour réfléchir à ce qu'il va faire.

Joueur de fond de court, Mathieu reste le dernier joueur à avoir battu Pete Sampras (au deuxième tour du Tournoi de Long Island en 2002) et le dernier à avoir battu Gustavo Kuerten (au premier tour à Roland-Garros en 2008).

Il lui reste cependant une dernière pige avant de raccrocher définitivement puisque Paul-Henri Mathieu est engagé sur le tableau du double, aux côtés de Benoît Paire.

0
0