Sensationnel. Rafael Nadal et Andy Murray se sont livré un duel d’une grande intensité duquel l’Espagnol est sorti vainqueur (1-6, 6-3, 7-5). Après 2h40’ d’échanges où les deux hommes se sont rendu coups pour coups, Rafa a trouvé les ressources nécessaires pour décrocher son billet pour les demi-finales des Masters de Rome. Au-delà de sa victoire, Nadal a envoyé un message à ses adversaires à moins de dix jours de Roland-Garros : il est bel et bien de retour avec un mental à toute épreuve lui permettant de l’emporter alors qu’il était mené 4-2 dans l’ultime set. L'Espagnol est toujours en course pour une 8e couronne au Foro Italico et a rappelé qu'il était le prétendant numéro un au titre à Roland-Garros où il tentera de décrocher une neuvième couronne.Quand Rafa a accéléré, l’Ecossais a craqué et pourtant tout avait bien commencé pour lui.
Voir le tweet
Andy Murray est mieux entré dans le match et a d’emblée mené 5-0. Le vainqueur de Wimbledon a bien joué, sans trop en faire. A l’inverse, Nadal n’a pas débuté aussi agressivement qu’à son habitude. Et face à un Murray intelligent et efficace, la note est lourde et sans appel. Après avoir enlevé le premier set (6-1), le 8e joueur mondial peut esquisser un sourire pendant que son adversaire lève les yeux au ciel comme pour avoir recours à une aide divine. Murray a parfaitement maîtrisé l'alternance entre les trajectoires bombées pour gêner Rafa et les accélérations en prenant la balle très tôt pour prendre l’Espagnol de vitesse et logiquement mener au score.
Masters Rome
Tombeur de Ferrer, Djokovic a parfaitement relevé le défi
16/05/2014 À 17:14
Voir le Tweet
Piqué à vif, le toréro Rafa est revenu dans l’arène avec de bien meilleures intentions. Il a décidé de monter beaucoup plus au filet et il l’a fait avec réussite : 12/12 dans le deuxième set. Plus solide dans l'échange, il a joué davantage sur le coup droit de Murray et a surtout fait preuve d'un mental impressionnant. Le guerrier Nadal est de retour. Il s’est adjugé le second set (6-3) avec une première balle retrouvé (87%) et une envie décuplée. La troisième manche s’est avérée être un feu d’artifice entre les deux hommes décidés à ne rien lâcher. Mené 4-2, Rafa a débreaké avant de s’envoler vers la victoire en ravissant le service de son adversaire à 5-5. Nadal disputera sa 54e demi-finale en Masters 1000, la neuvième à Rome. Le tout est de savoir dans quel état physique : il vient de passer neuf heures sur le court en trois jours.
Article réalisé en collaboration avec Amandine Reymond
Masters Rome
Chardy attendra encore avant de voir les demi-finales d'un Masters 1000
16/05/2014 À 12:24
Masters Rome
Mal embarqué, Nadal a ensuite fait parler son mental
15/05/2014 À 17:36