Getty Images

"Les émotions ont eu raison de moi" : Kyrgios s’excuse après son geste fou

"Les émotions ont eu raison de moi" : Kyrgios s’excuse après son geste fou
Par Eurosport

Le 16/05/2019 à 21:25Mis à jour Le 17/05/2019 à 15:42

MASTERS 1000 ROME – Auteur d’un coup de sang spectaculaire ce jeudi à Rome où il a jeté une chaise sur le terrain, puis abandonné le court, avant d’écoper d’une disqualification, Nick Kyrgios a présenté ses excuses dans la soirée. Il remercie les tifosi italiens pour leur soutien.

Nick Kyrgios est décidément un drôle d’oiseau. La journée vécue par l’Australien ce jeudi devrait ajouter quelques lignes de plus à la fantasque carrière du droitier. Face à des tribunes bien plus remplies qu’à l’accoutumée pour un match entre le 36e et le 76 joueur mondial, en la personne de Casper Ruud, Kyrgios a d’abord semblé hors-sujet et très peu investi, comme souvent sur le circuit. Mais face au soutien inconditionnel des tifosi italiens sur le court numéro 3, il a fini par se reprendre et égaliser à un set partout.

Alors que Ruud venait de recoller à 1-1 dans la dernière manche, Kyrgios s’est pris le bec avec un spectateur. Sanction immédiate de l’arbitre qui a décidé de le sanctionner d’un jeu de pénalité pour "abus de langage". Pas au goût du bouillant Australien qui s’est alors saisi d’une chaise pour la balancer au milieu du court.

Vidéo - Jeu de pénalité, chaise balancée, et "auto-disqualification" : Nick Kyrgios a craqué

01:23

Avant que l’arbitre ne se décide à l’exclure, Kyrgios a décidé de partir de son propre fait. En serrant la main de son adversaire… et de l’arbitre. Surréaliste. Officiellement, il a donc écopé d’une disqualification. Une première en Masters 1000 depuis 2005.

Alors, forcément, après avoir quitté le tournoi sans s’adresser à la presse, Kyrgios a tenu à livrer sa vérité via Instagram. Le tout en présentant ses excuses aux fans présents à ses côtés : "(Ce fut une, NDLR) journée très mouvementée. Les émotions ont eu raison de moi et je voulais juste dire que l'atmosphère était folle aujourd'hui. C’est juste super regrettable qu'elle ait dû finir par une disqualification. Désolé Rome, à bientôt, peut-être".

L'Australien a écopé d'une amende de 20 000 dollars, infligée par l'ATP, il a perdu les 45 points et les 33 635 euros qu'auraient dû lui rapporter son parcours romain.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0