Getty Images

Roger Federer battu en demi-finale par Borna Coric, 6-4, 6-4

Federer est tombé sur un os nommé Coric

Le 13/10/2018 à 15:23Mis à jour Le 13/10/2018 à 17:12

MASTERS 1000 SHANGHAI - Roger Federer, trop imprécis et en manque de jus, s'est incliné samedi en demi-finale du tournoi chinois face à Borna Coric, 6-4, 6-4. Le Croate aura la lourde tache de tenter d'empêcher un quatrième titre de Novak Djokovic, dimanche.

Borna Coric a décidément le chic pour contrarier Roger Federer cette saison. Après avoir battu le Suisse à Halle en finale en juin, le Croate a refait le coup au Suisse ce samedi en demi-finale du Masters 1000 de Shanghai (6-4, 6-4), en 1 heure 13 minutes. Le jeune joueur de 21 ans a même donné un petite leçon de réalisme au "Maître", de 16 ans son aîné, qui ne pourra donc défendre son titre face à Novak Djokovic et échoue à nouveau dans sa quête d'un 99e titre ATP.

C'est une certitude, Federer a payé ses longs combats des jours précédents face à Kei Nishikori et Roberto Bautista Agut, où il avait dû batailler fort, et longtemps, pour parvenir dans le dernier carré. Ce samedi, il fut moins virevoltant, et surtout beaucoup moins appliqué dans ses frappes (24 fautes directes, contre 13 pour son adversaire). Surtout, il a payé ses entames de services beaucoup trop faiblardes.

Djokovic en ligne de mire

D'entrée de jeu, Coric, qui avait laissé Federer servir le premier, a surpris un stade acquis entièrement à la cause du Balois en breakant d'entrée. Plus tonique, plus puissant dans ses frappes et surtout très précis, Coric, impérial au service (78% de premières balles et 84% de points remportés derrière), ne s'est pas laissé impressionner lorsque le numéro 2 mondial (qui perdra sa place lundi au profit de Novak Djokovic), a semblé monter en puissance en fin de premier set. Las, Federer a tout gâché en entamant aussi mal la seconde manche.

Breaké à nouveau d'entrée, il a continué d'offrir des points à son adversaire, notamment sur son revers (16 de ses 24 fautes directes), qui a fait beaucoup moins de dégâts que face à Nishikori la veille. Et si Coric a paru fébrile au moment de servir pour le match, il a placé un 19e coup gagnant pour tromper Federer qui était monté au filet afin de s'offrir sa deuxième finale de la saison sur le circuit ATP.

Il y retrouvera un Novak Djokovic qui semble inatteignable en cette fin de saison. Mais qui sait ? Si le Croate joue aussi juste que ce samedi, il pourra peut-être s'offrir son troisième top 10 de la semaine. Et embellir un peu plus son excellente saison.

0
0