AFP

WTA Miami : Sixième titre pour Serena Williams face à Maria Sharapova (4-6, 6-3, 6-0)

Serena emporte tout sur son passage
Par Eurosport

Le 30/03/2013 à 16:52Mis à jour Le 30/03/2013 à 21:15

Serena Williams s'est imposée Miami pour la sixième fois de sa carrière, samedi. Pourtant sur une bonne dynamique à Indian Wells, Maria Sharapova a perdu pied en concédant dix jeux de suite.

Serena Williams est à Miami comme chez elle. Samedi, la numéro un mondiale a remporté son sixième titre à Key Biscane en battant en finale sa dauphine du classement WTA Maria Sharapova (4-6, 6-3, 6-0). L'Américaine de 31 ans a dépassé l'Allemande Steffi Graf (5) pour détenir seule le record de victoires sur l'île floridienne. Elle s'adjuge au passage le 48e titre de sa carrière grâce à sa douzième victoire en quatorze rencontres sur la Russe, pourtant récente vainqueur à Indian Wells mais battue en finale de Miami pour la cinquième fois de sa carrière.

Et pourtant, Sharapova menait d'un break dans la deuxième manche avant de perdre les dix derniers jeux du match. "Maria m'a vraiment poussée dans mes retranchements, elle a fait un beau match. C'est tellement bon de gagner le numéro six", a indiqué Williams, très joyeuse après sa victoire. Et on peut la comprendre : Serena n'est que la quatrième joueuse de l'ère Open à remporter le même tournoi WTA au moins six fois, après Martina Navratilova, Chris Evert et Graf. En plus d'être la joueuse la plus âgée de l'histoire à occuper la place de numéro un mondiale, Serena est désormais la gagnante la plus âgée du tournoi de Miami, épreuve qui existe depuis 1985, devant Evert.

Dix jeux à la suite pour finir

Comme une sorte de malédiction, Sharapova a perdu pour la onzième fois consécutive face à Williams et n'a plus gagné contre elle depuis 2004. Cette année-là, la Russe avait battu deux fois l'Américaine, en finale de Wimbledon et au Masters. Sharapova a toutefois réussi à prendre un set à Williams pour la première fois depuis 2008 et pour la première fois sur dur depuis l'Open d'Australie 2005. Très agressive, particulièrement en retour de service, la native de Sibérie a plus que bousculé l'Américaine, jusqu'à mener 3 jeux à 2 dans le deuxième set, livrant un tennis propre, à l'inverse de l'Américaine (20 fautes directes au premier set). La donne a complètement changé à partir du moment où Williams a débreaké sur un jeu blanc pour égaliser à 3-3.

La Russe n'a alors plus gagné un jeu, sous l'effet des coups d'une Serena ultra-réaliste (seulement 9 fautes directes dans les deux derniers sets) et dont la balle faisait de plus en plus mal à Sharapova. En voulant prendre tous les risques, la Russe a commis de plus en plus d'erreurs et, pressée sur son service, n'est jamais arrivée à sauver une balle de break (7/7 pour Williams). Sharapova, qui restait sur une série de onze victoires consécutives sans perdre un set, a vécu un nouveau crève-coeur en finale à Miami, le troisième consécutif après des défaites en 2005, 2006, 2011 et 2012.

0
0